•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sanction contre Sinkewitz maintenue

Patrik Sinkewitz
Patrik Sinkewitz Photo: AFP / Thomas Lohnes
Radio-Canada

La suspension de huit ans imposée au cycliste allemand Patrik Sinkewitz a été maintenue par le Tribunal arbitral du sport (TAS) lundi.

Un panel du TAS constitué de trois Allemands a donné raison à l'Agence antidopage allemande, qui faisait appel de la décision du tribunal arbitral allemand d'acquitter Sinkewitz.

Ce dernier est devenu le premier cycliste à être déclaré positif d'avoir utilisé de l'hormone de croissance humaine (HCH) en février 2011. Il avait alors remis en question la fiabilité des tests.

Le TAS a déterminé que l'agence allemande avait « clairement établi que les échantillons de sang de l'athlète révélaient la présence de HCH ».

Sinkewitz a déjà purgé un an, trois mois et quatre jours de sa suspension, soit le délai correspondant à la période entre son contrôle et la première annulation par le tribunal du sport allemand.

Des échantillons prélevés peu avant le Tour de France de 2007 avaient également révélé la présence de testostérone chez Sinkewitz. Il avait écopé d'une suspension d'un an.

Cyclisme

Sports