•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Une enseignante voilée au tableau

Photo : iStock / iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) a pris position ce week-end contre le projet de loi 60 sur la charte des valeurs.

Réunies en congrès ce week-end, les associations étudiantes ont dénoncé le projet de loi qu'elles perçoivent comme un projet qui « instrumentalise le féminisme à des fins électorales. », s'indigne Justin Arcand, co-porte-parole de l'ASSÉ.

« Dans les faits, ce projet de loi s'attaque directement au droit de travail de milliers de femmes au Québec, et considérant que l'équité salariale n'est toujours pas atteinte, cela ne fait que renforcer leur précarité », rajoute-t-il.

L'ASSÉ organisera une manifestation pour dénoncer la charte, le 21 mars prochain.

La charte des valeurs, un débat de société

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !