•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Isle-Verte : quand le mot communauté prend tout son sens 

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
La municipalité de L'Isle-Verte

La municipalité de L'Isle-Verte

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un mois s'est écoulé depuis la tragédie de la Résidence du Havre à L'Isle-Verte. Les cérémonies funéraires à la mémoire des victimes représentent la prochaine étape pour le village éploré.

Plusieurs funérailles se tiendront au cours des prochains jours. À chaque fois, les souvenirs de la tragédie refont surface.

Le directeur du centre funéraire Jean-Guy Rioux, Nelson RiouxAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le directeur du centre funéraire Jean-Guy Rioux, Nelson Rioux

« Ce n'est pas facile. C'est des choses que nous n'oublierons jamais. Puis de revoir les familles de ces personnes-là, qu'on connaît très bien... On se prépare à une lourde tâche. Au point de vue mental surtout; du cœur », a expliqué Madeleine St-Pierre, hôtesse au Centre funéraire du village.

Toutes les semaines, il va falloir aller supporter, puis aider les proches de ces familles-là. On les connaît tous. Sur les 32, je pense qu'il y en a 30 que je connais bien, là. 

Christian Morin, épicier

Le déroulement de l'enquête et des recherches a causé des délais supplémentaires avec lesquels les familles et le personnel du centre funéraire Jean-Guy Rioux ont dû composer. « Vu qu'il ne se passait rien là, il y avait beaucoup de pression dans la marmite. Je n'ai pas besoin de vous le dire. Ça fait que justement, les cérémonies vont faire du bien aux familles », fait valoir le directeur du centre funéraire, Nelson Rioux.

Une cellule de crise est en place depuis le 23 janvier, et des équipes de Lac-Mégantic, entre autres, prêtent main-forte. Ce qui permet à Nelson Rioux et son père Jean-Guy d'offrir tout leur soutien aux familles.

Plusieurs cérémonies se tiendront jusqu'en mars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec