•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

61 nouveaux médecins en Saskatchewan l’an dernier

Un stéthoscope

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'agence de recrutement de médecins de la Saskatchewan, saskdocs.ca, attribue l'arrivée de 61 nouveaux médecins dans la province en 2013 au programme SIPPA.

Les nouveaux médecins pratiquent dans 35 municipalités de 10 autorités régionales de santé de la province.

Dans un communiqué, saskdocs.ca soutient que la mise en place en 2011 du processus d'évaluation des médecins de famille internationaux qui veulent pratiquer en Saskatchewan (SIPPA : Saskatchewan International Physician Practice Assessment) s'est soldée par 113 médecins de plus qui travaillent en Saskatchewan.

Le programme peut évaluer jusqu'à 90 médecins par année. Il est offert trois fois par année, soit en janvier, mai et septembre.

« Nous sommes très heureux et encouragés des résultats que le programme SIPPA a produits l'an dernier », explique le ministre responsable de la santé en milieux ruraux et éloignés, Randy Weekes, dans le communiqué.

« Le recrutement de médecins qui arrivent de l'étranger complète nos efforts visant à retenir plus de médecins formés en Saskatchewan et ailleurs au pays », poursuit le ministre.

Le programme SIPPA est géré par la Faculté de médecine de l'Université de la Saskatchewan.

« Recruter et retenir les finissants de l'Université de la Saskatchewan demeure notre priorité », affirme par voie de communiqué le pdg de saskdocs.ca, Ed Mantler. « Nous savons que ces finissants ont plusieurs options qui s'offrent à eux et qu'il est important que nous soyons à leurs côtés, que nous les supportions et que nous les informions des débouchés possibles dans la province », poursuit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !