•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les finalistes du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2014 sont connus

Les cinq finalistes du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2014.
Les cinq finalistes du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2014. Photo: Chloé Garner/Patrick Lemay Studio Humanoid/Claude Lachance/Kelly Jcob/Élise Fournier

Le jury du Prix de la nouvelle Radio-Canada, composé de Chrystine Brouillet, d'Edem Awumey et d'Antoine Tanguay, a désigné les cinq finalistes 2014 du Prix de la nouvelle Radio-Canada.

Leurs textes ont été choisis parmi près de 900 nouvelles inédites soumises au concours cette année. Le nom du gagnant sera dévoilé le 24 mars.

Geneviève Blouin, de La Prairie, pour Certaines oublieront leurs boucles d'oreilles

Geneviève BlouinGeneviève Blouin Photo : Patrick Lemay / Studio Humanoid

Titulaire d'une maîtrise en histoire ancienne, femme aux mille métiers, Geneviève Blouin consacre ses temps libres à la littérature et aux arts martiaux mixtes. Depuis 2008, elle a publié une douzaine de nouvelles fantastiques ou policières. 

Je crois que j'ai voulu écrire des histoires dès que j'ai été capable d'en lire.

Geneviève Blouin

Corinne Charotton, de Mount Forest (Ontario), pour L'homme

Corinne CharottonCorinne Charotton Photo : Chloé Garner

Née en Suisse, Corinne Charotton a d'abord voulu devenir libraire, avant de quitter son pays en 1979 pour s'installer dans un petit village du sud de l'Ontario, où elle travaille aujourd'hui dans le secteur financier.

À lire : L'homme, la nouvelle finaliste de Corinne Charotton

Je griffonne des paragraphes sur les pages d'un cahier, des réactions au dos d'un ordre du jour, des citations, des nouvelles et, depuis un an, un roman.

Corinne Charotton

Mireille Beaulieu, de Québec, pour La tare des lambeaux

Mireille BeaulieuMireille Beaulieu Photo : Élise Fournier

Originaire de Rimouski, Mireille Beaulieu a été documentaliste puis avocate, après un détour par l'architecture, avant de se consacrer à sa famille et à l'écriture.

[Petite], je regardais les livres à la bibliothèque municipale et je me disais : "Un jour, les miens seront là." suivi rapidement par : "Ben non, es-tu folle? Personne n'aura le temps de lire ce qu'il y a déjà là, tu ne vas pas en ajouter." Maintenant je sais que personne ne lit tout.

Mireille Beaulieu

Mathieu Lachance, de Prévost, pour L'honneur des houris

Mathieu LachanceMathieu Lachance Photo : Claude Lachance

Cet ancien vétérinaire, marié et père de trois fils, a vécu une profonde crise existentielle dans les années 1990. Après un séjour de 9 mois en Amérique latine, il travaille au Cambodge pour Vétérinaires sans frontières, avant de devenir ostéopathe dans les Laurentides.

À lire : L'honneur des houris, la nouvelle finaliste de Mathieu Lachance

À la suite d'une éducation féministe, j'ai dû reconquérir à l'âge adulte ma fierté d'être un homme. Fierté que je voudrais voir dans les yeux de mes fils.

Mathieu Lachance

Sarah Desrosiers, de Montréal, pour Un entrefilet

Sarah DesrosiersSarah Desrosiers Photo : Kelly Jacob

Originaire de Rawdon, Sarah Desrosiers est une ancienne danseuse de ballet passionnée de demi-marathons, de mots croisés, de vélo et de ski hors-piste. Elle enseigne le yoga et prépare une maîtrise en création littéraire. 

À lire : Un entrefilet, la nouvelle finaliste de Sarah Desrosiers

Mon plan était d'étudier en physiothérapie pour avoir un "vrai " métier, mais au moment de choisir ça a été plus fort que moi, j'ai flanché et je me suis inscrite au baccalauréat en littérature.

Sarah Desrosiers

Véritable tremplin pour les écrivains canadiens, le Prix de la nouvelle Radio-Canada est ouvert à tous, amateurs ou professionnels. Il récompense chaque année les meilleures nouvelles originales et inédites soumises au concours. Le gagnant reçoit 6000 $ offerts par le Conseil des arts du Canada, une résidence d'écriture de deux semaines au Centre Banff, en Alberta, et son texte est publié dans le magazine enRoute d'Air Canada et sur radio-canada.ca. Les finalistes reçoivent chacun 1000 $ offerts par le Conseil des arts du Canada, et leur texte est publié sur radio-canada.ca. 

Les Prix littéraires Radio-Canada

Prix de la nouvelle Radio-Canada 
Période d'inscription : du 1er septembre au 1er novembre

Prix du récit Radio-Canada  
Période d'inscription : du 1er  décembre au 1er février

Prix de poésie Radio-Canada 
Période d'inscription : du 1er mars au 1er mai

Grand Montréal

Livres