•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa compte maintenir les visas obligatoires pour les Mexicains

Le président mexicain Enrique Pena Nieto et le premier ministre Stephen Harper.

Le président mexicain Enrique Pena Nieto et le premier ministre Stephen Harper.

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre Stephen Harper ne compte pas lever l'obligation pour les Mexicains d'obtenir un visa avant de pouvoir visiter le Canada, selon une source gouvernementale citée par CBC.

Un visa est exigé pour tous les Mexicains depuis 2009 afin de contrer les fausses demandes d'asile. Cette obligation est une source de tension entre Ottawa et Mexico.

« Les restrictions de voyage ont permis de réduire les fausses demandes d'asile d'environ 85 %, et il n'est pas question d'assouplir ce règlement », a affirmé la source gouvernementale contactée par CBC.

L'ambassadeur du Mexique au Canada Francisco Suarez avait indiqué en septembre que son pays était « extrêmement irrité » par l'imposition de visas.

Plus tôt cette semaine, un rapport du Conseil canadien des chefs d'entreprise soulignait également que les visas obligatoires sont un irritant majeur à la relation Canada-Mexique.

Le rapport mentionne notamment que les revenus du tourisme ont diminué depuis cinq ans. En 2012, les touristes mexicains ont dépensé 200 millions de dollars au Canada, contre 365 millions en 2008.

Sommet des dirigeants nord-américains

Le premier ministre Stephen Harper doit se rendre au Mexique cette semaine pour participer au 7e Sommet des dirigeants nord-américains avec le président des États-Unis, Barack Obama, et le chef d'État mexicain, Enrique Pena Nieto. Les échanges commerciaux et la sécurité frontalière seront notamment à l'ordre du jour.

M. Harper sera accompagné des ministres Ed Fast, Steven Blaney et Joe Oliver.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...