•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Exclusif

Scénario d'urgence en cas de fermeture du pont Champlain

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Radio-Canada a mis la main sur le plan d'urgence prévu par Québec si le pont Champlain venait à fermer pour une durée prolongée. Parmi les solutions envisagées : de nombreux stationnements incitatifs, des voies réservées et deux nouveaux terminus d'autobus au centre-ville de Montréal.

Radio-Canada a mis la main sur le plan d'urgence prévu par Québec si le pont Champlain venait à fermer pour une durée prolongée. Parmi les solutions envisagées : de nombreux stationnements incitatifs, des voies réservées et deux nouveaux terminus d'autobus au centre-ville de Montréal.

Un texte de Thomas Gerbet TwitterCourriel

Si le pont Champlain fermait complètement, que se passerait-il? L'hypothèse n'a rien d'irréaliste. On connaît l'état de dégradation de la structure et le pont a déjà fermé lors d'un gros coup de vent qui avait renversé des camions, en juin 2008.

Depuis la crise de la super-poutre, Québec et l'Agence métropolitaine de transport (AMT) tentent de prévoir toute urgence. Les 200 000 personnes qui empruntent le pont chaque jour devraient être déroutées.

Un scénario confidentiel existe. Il a été remis à jour par Québec au mois de janvier. Radio-Canada a pris connaissance de la plupart de ces mesures d'urgence. Plus d'une cinquantaine de solutions sont envisagées : création de voies réservées, de nombreux stationnements incitatifs et même deux nouveaux terminus d'autobus au centre-ville de Montréal. Il s'agit là d'un scénario à l'étude, qui sera commenté par les partenaires du ministère des Transports du Québec (MTQ) et de l'AMT dans les prochaines semaines. La version définitive du plan d'urgence devrait être approuvée dans les deux prochains mois.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Le reportage de Thomas Gerbet

D'après ce scénario, on faciliterait la circulation des autobus sur plusieurs artères de Montréal :

Pour les mobiles, cliquez ici (Nouvelle fenêtre) pour consulter la carte sur les mesures d'urgence envisagées par Québec

Refus des autorités à nos demandes d'information

Ces dernières semaines, Radio-Canada a tenté d'obtenir les scénarios en cas de fermeture complète du pont Champlain.

Réponse du ministère des Transports du Québec (MTQ) : un « organisme public doit refuser de confirmer l'existence ou de donner communication d'un renseignement portant sur une méthode ou une arme susceptible d'être utilisée pour commettre un crime ou une infraction à une loi ». Le ministre des Transports, Sylvain Gaudreault, a pourtant déclaré le 22 novembre 2013 « qu'il y a des scénarios qui existent » et qu'ils étaient à les actualiser.

À la STM, tout comme au Réseau de transport de Longueuil (RTL), on a estimé que la demande d'accès « relève davantage de la compétence de l'AMT ».

À l'AMT, on a justifié le refus notamment par l'article de loi suivant : « ce droit [aux documents] ne s'étend pas aux notes personnelles inscrites sur un document, ni aux esquisses, ébauches, brouillons, notes préparatoires ou autres documents de même nature ».

Réponse de la Ville de Montréal : « l'accès aux documents demandés vous est refusé en vertu de l'entente de partage d'information et de confidentialité entre la Ville de Montréal et Transports Canada ». En décembre 2013, la Ville de Longueuil a dit n'avoir « aucun document ».

Vers un futur pont Champlain

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !