•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Neknomination : le nouveau jeu d'alcool lié aux réseaux sociaux devient une tendance inquiétante

Un exemple de Necknomination

Un exemple de Necknomination

Photo : Youtube

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un nouveau jeu d'alcool dangereux, qui se répand dans les médias sociaux, suscite de fortes inquiétudes en Atlantique.

Les protagonistes, souvent des jeunes, ingurgitent de grandes quantités d'alcool rapidement et mettent ensuite au défi des amis désignés de faire la même chose d'ici 24 heures. Le tout est filmé, et diffusé sur Youtube ou d'autres médias sociaux. 

Des vidéos circulent à la Baie Sainte-Marie, dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, selon les étudiants de l'Université Sainte-Anne. « On n'est pas une grande région, c'est une petite communauté. Quand il y a une quinzaine de gens qui participent, ça c'est beaucoup pour nous autres » explique une étudiante de l'Université, Jessica Wilson. 

Elle affirme que ce ne sont pas que les étudiants qui y participent. 

J'ai vu une dame qui a bu quelque chose de pur,  je l'ai vue un mois passé. Je ne savais pas c'était quoi, et quand j'ai vu ça j'étais choquée, mais après ça j'ai vu d'autres vidéos.

Jessica Wilson, étudiante

L'association du hockey à l'Île-du-Prince-Édouard a également lancé une mise en garde au sujet de ce jeu, auquel s'adonneraient certains jeunes joueurs. Hockey Île-du-Prince-Édouard a tenu à rappeler que ses politiques et règlements interdisent ce genre d'activité. L'organisme recommande également aux équipes de se montrer vigilantes envers leurs joueurs.

Le jeu soulève des inquiétudes parce qu'il peut avoir de graves conséquences. Des personnes sont mortes après y avoir participé. Le docteur Jason Emley, de l'hôpital Halifax Infirmary, affirme que son urgence a vu des cas de surconsommation qui serait liés à ce jeu. 

Garrett Newel, un étudiant du Cap-Breton estime toutefois que cette nouvelle tendance a eu un effet positif, puisqu'elle a fait naître une autre mode, le Raknominating. Le concept est similaire au Neknomination, mais au lieu d'inciter à boire de l'alcool, il met au défi les gens de faire une bonne action. « Sans l'aspect négatif, on n'aurait jamais vu l'aspect positif non plus », explique-t-il, tout en ajoutant qu'il espère que cette tendance deviendra tout aussi populaire dans la région.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie