•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une hausse de frais fait des mécontents chez les aspirants avocats à l'Université d'Ottawa

Sherif Rizk, président de l’Association des étudiants en commun law de l’Université d’Ottawa, soutient que les étudiants ont été pris par surprise.

Sherif Rizk, président de l’Association des étudiants en commun law de l’Université d’Ottawa, soutient que les étudiants ont été pris par surprise.

Photo : Andrew Foote/CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des étudiants en droit de l'Université d'Ottawa se montrent choqués par une hausse importante des frais qu'ils doivent payer afin de devenir avocats.

Les étudiants en common law de l'Ontario doivent actuellement payer des frais pour effectuer un stage et passer l'examen du Barreau. L'an dernier, les étudiants de troisième année avaient déboursé quelque 2500 $ à cette fin.

Toutefois, cette année, ces finissants doivent faire face à une augmentation, avec des coûts qui s'élèvent maintenant à quelque 5000 $.

« Ça nous laisse amers pour la fin de nos études en droit [traduction libre] », soutient Sherif Rizk, président de l'Association des étudiants en common law de l'Université d'Ottawa.

Le Barreau du Haut-Canada, qui réglemente les avocats en Ontario, explique que la hausse est causée en partie par la mise en place d'un nouveau projet-pilote, qui commence en septembre. Jusqu'à maintenant, la formation postuniversitaire d'une durée de 10 mois devait se faire sous forme de stage au sein d'une firme d'avocats.

Toutefois, avec le projet-pilote « Programme de pratique du droit (PPD) (Nouvelle fenêtre) », les étudiants pourront plutôt opter pour une formation de quatre mois suivie d'un stage de quatre mois dans une firme ou une organisation, incluant des firmes rurales et plus modestes.

Le but de ce projet est de répondre au changement du paysage juridique et d'éliminer les obstacles à l'accès à la profession créés par la pénurie de stages, selon le Barreau du Haut-Canada.

Ce projet-pilote sera à l'essai à Université Ryerson à Toronto pour les étudiants anglophones et à l'Université d'Ottawa pour les étudiants francophones, et ce, pour les trois prochaines années.

Le Barreau précise que la hausse des frais a aussi servi à effectuer des changements pour ceux qui choisissent la voie plus traditionnelle d'un stage de 10 mois au sein d'une firme.

Certaines firmes d'avocats paient une partie de ces frais pour leurs stagiaires.

Avec CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario