•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Exclusif

Bonnes nouvelles pour ATM

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une régie du Cégep de Jonquière

Une régie du Cégep de Jonquière

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Radio-Canada a obtenu en primeur une partie du rapport sur l'offre de formation collégiale qui sera rendu public la semaine prochaine par le gouvernement du Québec. Ce document a été produit à la suite du Sommet sur l'éducation supérieure et du colloque sur le développement des cégeps en région.

Dans ce rapport rédigé par Guy Demers, il y a plusieurs recommandations, dont certaines qui permettraient au Cégep de Jonquière de retrouver l'exclusivité du programme Art et technologie des médias (ATM). 

Depuis l'automne dernier, un programme de production télévisuelle offert au Collège André-Grasset fait concurrence à celui du Cégep de Jonquière. Actuellement, le ministre est obligé d'octroyer les permis demandés par les collèges privés qui répondent aux critères, même si le programme est déjà offert en exclusivité par un établissement public. La loi actuelle ne permet pas la protection des exclusivités des cégeps et le gouvernement ne peut retirer un programme déjà attribué à un collège privé.

Or, les choses pourraient changer. Dans son rapport, Guy Demers recommande au gouvernement de modifier la Loi sur l'enseignement privé et de donner au ministre Pierre Duchesne le pouvoir de protéger les programmes offerts en exclusivité par certains cégeps. C'était d'ailleurs ce que souhaitait Pierre Duchesne. Il attendait le feu vert et il l'a maintenant avec ce rapport.

Si la loi est modifiée et qu'il n'y a pas d'élection provinciale, ATM pourrait retrouver son exclusivité dès l'an prochain.

Près de 600 étudiants de l'extérieur de la région y sont inscrits. Il est donc important pour le Cégep de Jonquière de protéger son exclusivité afin de garder son bassin de clientèle.

Le rapport devrait aussi rassurer d'autres institutions, dont le Cégep de Chicoutimi qui voyait l'exclusivité de son programme de pilotage menacée.

Le Cégep de Saint-Félicien craignait lui aussi de perdre près du quart de sa clientèle si on lui retirait l'exclusivité de la technique en milieu naturel.

Recommandations de Guy Demers

Nous recommandons au ministre :

- de mettre en place les dispositions appropriées afin qu'il puisse assumer pleinement le pouvoir de mettre en œuvre des orientations ministérielles ou gouvernementales tant dans le réseau collégial public que privé en matière de gestion de la carte des programmes et de contingentement;

- d'encadrer ce pouvoir de manière à ce que ces orientations ministérielles soient incluses dans le Cadre de gestion de l'offre de formation professionnelle et de formation collégiale technique, qu'elles soient clairement connues par les cégeps et les collèges privés, qu'elles puissent être validées annuellement par lui et qu'elles indiquent précisément, le cas échéant, les programmes ou secteurs visés par de telles orientations;

- de mandater le ministère de la Justice pour proposer des modalités règlementaires et/ou législatives appropriées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !