•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Création de peau vascularisée

Représentation de la peau humaine
Photo: iStockphoto

Pour la première fois, des scientifiques suisses ont réussi à fabriquer en laboratoire des cellules de la peau humaine comprenant des capillaires sanguins et lymphatiques.

Les capillaires (par analogie à la finesse des cheveux) sont les plus fins et plus petits vaisseaux sanguins. Ils relient les veinules aux artérioles, à l'extrémité de la circulation sanguine.

Les chercheurs de l'Université de Zurich ont ainsi réussi à isoler tous les types de cellules présentes dans la peau et à les agencer de façon à créer un greffon tout à fait semblable à la peau humaine en termes d'épaisseur et d'apparence.

Cette nouvelle peau s'est très bien implantée chez le rat. Elle sera d'ici quelques mois testée chez l'homme.

Chaque année, environ 11 millions de personnes sont victimes de brûlures sévères. Résultats : des plaies profondes causées par la combustion qui guérissent lentement et qui entraînent des cicatrices à vie.

Le seul moyen de traiter adéquatement ce type de plaies est la greffe de peau fonctionnelle de pleine épaisseur. Or, seulement une petite surface de ce type de peau peut être retirée d'un patient lors d'une chirurgie. Et cette greffe crée de nouvelles cicatrices.

La conception de peau en laboratoire devient donc une solution intéressante, d'autant plus qu'elle peut être créée à partir des cellules du patient et que son apparence sera très similaire à celle de la peau humaine.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Science Translational Medicine.

Le saviez-vous?

En octobre 2013, des chercheurs de Toronto affirmaient pouvoir utiliser des imprimantes permettant de créer des objets en trois dimensions pour guérir les grands brûlés en reproduisant la peau humaine.

Science