•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ivonne Hernandez obtient un sursis jusqu'au 6 mars

Ivonne Hernandez

Ivonne Hernandez

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La ressortissante d'origine mexicaine Ivonne Hernandez, menacée d'expulsion vers son pays d'origine vendredi, sans son bébé d'un an, obtient un sursis de la Cour fédérale.

Mme Hernandez, qui a l'appui de plusieurs organisations, va donc pouvoir assister aux procédures concernant la garde de son enfant.

Ivonne Hernandez s'était réfugiée dans une maison d'hébergement pour femmes pour se protéger d'un mari violent. Son mari aurait alors décidé de ne pas la parrainer.

Les procédures pour la garde de l'enfant pourraient prendre plusieurs mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !