•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Traitements des eaux usées de Victoria : 85,3 M$ de plus que prévu, selon la FCC

eaux usées Victoria

Une des sorties pour les eaux usées à Victoria.

Annick Forest

Les contribuables du District régional de la capitale (DRC) pourraient devoir payer beaucoup plus que prévu pour la construction du nouveau système régional de traitement des eaux usées, selon un rapport de la Fédération canadienne des contribuables (FCC).

Le coût de construction de la future station d'épuration, qui fait partie du programme Seaterra, est officiellement estimé à 782,7 millions de dollars.

Un comptable de la Fédération a passé au crible les documents du DRC relatifs au projet et il croit que le coût s'élèvera plutôt à 868 millions de dollars, soit une différence de 85,3 millions de dollars.

Le rapport du FCC note que le montant officiel a été calculé en dollars de 2010, et qu'en raison de l'inflation, il se chiffre désormais à 830 millions de dollars.

De plus, selon le FCC, il faut y ajouter 38 millions de dollars, nécessaires pour l'ajout d'une usine de traitement des boues d'égout.

Le coût de cette usine n'avait pas été inclus dans le projet original, car celui-ci prévoyait l'épandage de ces boues sur des champs de la région.

En tout, les contribuables devront donc payer 85,3 millions de dollars de plus que prévu, selon le FCC.

Le saviez-vous?
Le DRC rejette quotidiennement environ 82 millions de litres d'eaux usées non traitées dans le détroit de Juan de Fuca, soit de quoi remplir 32,8 piscines de taille olympique.

Le porte-parole de la Fédération canadienne des contribuables, Jordan Bateman, s'est d'ailleurs rendu à Victoria pour soumettre le rapport en question aux autorités locales.

Les contribuables méritent qu'on leur dise la vérité, car elle aura un impact sur leurs impôts fonciers.

Jordan Bateman, porte-parole Fédération canadienne des contribuables

Ottawa payera 253,4 millions de dollars et Victoria, 248 millions de dollars, sur la facture de 782,7 millions de dollars prévue au départ. Le DRC devra se débrouiller avec le coût des dépassements et des imprévus.

En moyenne, les propriétaires du DRC payeront 410 $ de plus par année pour leurs impôts fonciers destinés au traitement des égouts, selon le FCC, soit 457 $ de plus que prévu au total pour les six prochaines années.

Huit ans de pourparlers

Les sept municipalités concernées par le projet de station de traitement ne s'entendent toujours pas sur les détails.

Le projet fait l'objet de pourparlers depuis maintenant huit ans; il doit obligatoirement aboutir afin que le DRC respecte les règlements sur les eaux usées de la Colombie-Britannique et le Règlement fédéral sur les effluents des systèmes d'assainissement des eaux usées, entré en vigueur en juillet 2012.

D'après les informations recueillies par Sophie Rousseau.

Colombie-Britannique et Yukon

Infrastructures