•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il n’y aura pas plus de matières dangereuses sur le pont Ambassador

Pont de Windsor

Le département des Transports du Michigan a rejeté une demande de la compagnie du pont Ambassador pour augmenter la quantité de produits dangereux traversant le pont. La compagnie cherchait à faire traverser sous escorte des gaz, des liquides inflammables, des peroxydes, des matériaux corrosifs et toxiques.

L'annonce a été faite vendredi après huit mois d'évaluation des commentaires du public ainsi que des rencontres avec des membres des forces de l'ordre et des équipes de secours des deux côtés de la frontière. « Nous avons entendu beaucoup d'inquiétudes de nos amis canadiens », dit le porte-parole du département des Transports, Rob Morosi. « Nous avons pris en compte toutes ces inquiétudes », ajoute-t-il.

Rob Morosi dit que le maire de Windsor, Eddie Francis, et le député fédéral néo-démocrate, Brian Masse, ont été parmi les personnes et les groupes qui ont commenté la proposition. « Nous avons beaucoup entendu le public et les parties prenantes. Nous avons entendu des inquiétudes au sujet de la sécurité des résidents et ce genre de chose », indique Rob Morosi. « Certaines de ces inquiétudes semblaient être personnelles. Nous n'avons pas tenu compte de celles-ci. Nous avons en revanche pris au sérieux les commentaires factuels », explique-t-il.

Rob Morosi dit que la loi fédérale américaine impose que tout changement dans l'itinéraire des matières dangereuses soit uniquement autorisé si « le changement augmente la sécurité du public ». « Nous n'avons pas vu d'amélioration, donc nous n'avons pas accepté la demande du pont Ambassador », dit Rob Morosi.

Il précise que si le département des Transports avait tranché en faveur de la compagnie du pont, le Canada aurait dû à son tour se pencher sur la question.

Actuellement des produits potentiellement dangereux traversent la rivière Détroit sur des traversiers détenus par Canadian Maritime Transport Limited  avec à sa tête Greg Ward, de Windsor.

Depuis 23 ans, les traversiers ont transporté des matériaux inflammables et corrosifs comme de la peinture, de l'alcool, de l'essence, du gazole et des produits utilisés dans l'industrie automobile. Les bateaux circulent de Brighton Beach dans l'ouest de Windsor à une île très industrialisée, l'île Zug dans le Michigan.

Ontario

Société