Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mont Kaaïkop : victoire des opposants aux coupes

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Mont Kaaikop

Le mont Kaaikop, dans les Laurentides

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les opposants aux coupes de bois autour du mont Kaaïkop, près de Sainte-Lucie-des-Laurentides, ont obtenu gain de cause devant la Cour supérieure.

Un texte de Marc VerreaultTwitterCourriel

La juge Claudine Roy a ordonné vendredi matin au ministère des Ressources naturelles de suspendre son autorisation de récolte.

La juge a estimé que le processus de consultation publique n'a pas été effectué correctement.

La juge Roy écrit que la consultation publique a été effectuée sans respect des règles et a entraîné des recommandations déraisonnables. Certaines séances ont même eu lieu à huis clos, et les objectifs de transparence et de clarté n'ont pas été atteints, souligne la juge. Elle précise que des cartes, illisibles, ne permettaient pas conclure que des coupes visaient le mont Kaaïkop.

Le tribunal estime donc qu'un préjudice irréparable sera commis si les compagnies forestières procédaient à la récolte de bois.

Armand Elbaz, un des deux avocats engagés par la coalition pour la préservation du mont Kaaïkop parle d'un jugement qui va faire jurisprudence : 
« (...) rarement des injonctions ont été obtenues pour ces raisons là, mais pas étonnant dans la mesure où la juge a respecté les dispositions de la loi et de la jurisprudence ».

« Ça fait longtemps qu'on dit que le processus en place par le gouvernement n'était pas un processus qui écoutait les citoyens. C'était plutôt un processus qui les menait à respecter leur garantie d'approvisionnement vis-à-vis des industriels forestiers », a déclaré, satisfait, Claude Samson, membre de la Coalition pour la préservation du mont Kaaïkop.

Le groupe Crête ne pourra pas récolter les quelque 180 hectares de bois que le ministère des Ressources naturelles lui avait octroyés autour du mont Kaaïkop, du moins pas cet hiver. On ne sait pas pour le moment si ce jugement sera porté en appel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !