•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un institut pour les industries extractives créé à Vancouver

Compagnie minière
Compagnie minière Photo: IStockphoto

L'Institut canadien international pour les industries extractives et le développement est né à Vancouver, fruit d'une coalition entre l'Université de la Colombie-Britannique (UBC), l'Université Simon Fraser et l'École Polytechnique de Montréal.

Il est placé sous l'égide de l'Agence canadienne de développement international et sera dirigé par l'UBC.

Le ministère canadien des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement versera une contribution maximale de 25 millions de dollars aux trois universités pour la gestion du centre indépendant d'expertise canadienne.

L'Institut canadien international pour les industries extractives et le développement (ICIIED) visera à améliorer et à renforcer la gouvernance du secteur extractif dans les pays en voie de développement.

Il s'attaquera principalement à trois domaines : le renforcement des processus de gouvernance, l'amélioration de la gestion des ressources naturelles et des enjeux environnementaux, et la participation au développement et à la diversification de l'économie.

« Le Canada a une longue tradition prospère d'extraction des ressources naturelles et il est fier de partager ses connaissances, ses compétences et son expérience avec les pays en développement », a souligné le premier ministre Stephen Harper.

Le lancement officiel a eu lieu mercredi après-midi à Vancouver en présence des représentants des trois institutions et de l'ICIIED.

Colombie-Britannique et Yukon

Société