•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 17e Gala des prix Opus rend hommage à Michel Donato

Michel Donato et Ginette Reno
Michel Donato et Ginette Reno
Radio-Canada

Le Conseil québécois de la musique a récompensé, dimanche, au cours du 17e Gala des prix Opus, 28 lauréats pour leur talent d'interprète, de compositeur, de diffuseur ou de musicologue, et a rendu hommage au contrebassiste de jazz Michel Donato.

Depuis le milieu des années 60, Michel Donato a été accompagnateur, soliste, duettiste, compositeur et professeur. Il a surtout joué avec plusieurs grands noms de la musique, dont Art Blakey, Sonny Greenwich, Charles Aznavour, Jacques Brel, Carmen McRae, Bill Evans, James Gelfand et Karen Young, en plus d'avoir été membre du Trio Oscar Peterson.

Il m'est tout aussi difficile d'imaginer la scène jazz des 50 dernières années sans le contrebassiste Michel Donato que d'imaginer Michel Donato sans le jazz. Avec un pied résolument ancré dans la tradition, et l'autre tâtonnant avec audace dans des terrae incognitae de la musique, Donato s'est imposé comme un véritable pilier, comme en témoignent ses collaborations avec la chanteuse Karen Young, l'accordéoniste Marin Nasturica, les pianistes Oliver Jones, James Gelfand, Lorraine Desmarais, François Bourassa et, véritables monstres sacrés, Oscar Peterson et Bill Evans. L'hommage rendu au Gala des prix Opus ce dimanche est non seulement mérité, il est nécessaire! Michel Donato est un trésor national.

Stanley Péan, animateur de l'émission Quand le jazz est là...

Animé par Mario Paquet, Marie-Christine Trottier et Sylvia L'Écuyer d'Espace musique, le gala soulignait l'excellence de la musique de concert au Québec dans ses différents répertoires. L'animatrice Françoise Davoine a remis sur scène le prestigieux prix Opus découverte 2014 à Éric Champagne.

La contralto Marie-Nicole Lemieux a reçu le prix de l'interprète de l'année, et le chef d'orchestre Yannick Nézet-Séguin, celui pour le plus grand rayonnement à l'étranger.

Lors de la soirée, plus de 25 500 $ en bourses ont été remis aux lauréats.

Les prix Opus

Concerts
Concert de l'année – Montréal
Le Quatuor selon la Seconde École de Vienne, Quatuor Molinari, 2 mars 2013

Concert de l'année – Québec
Theodora, Les Violons du Roy et La Chapelle de Québec, 23 mai 2013

Concert de l'année – régions
De Beethoven à Marie-Nicole Lemieux chante Gagnon et Tremblay, Orchestre symphonique de Trois-Rivières, 11 novembre 2012

Concert de l'année – musiques médiévale, de la Renaissance, baroque, classique
Concert à l'Abbaye Val Notre-Dame, Société musicale Fernand-Lindsay - Opus 130, 28 octobre 2012

Concert de l'année – musiques romantique, postromantique, impressionniste
Lohengrin, Orchestre Métropolitain et Festival de Lanaudière, 11 août 2013

Concert de l'année – musiques moderne, contemporaine
Jonathan Crow et Andrew Wan : Rencontres virtuoses, Innovations en concert, 8 avril 2013

Concert de l'année – musiques actuelle, électroacoustique
Bad Trip, Ensemble La Machine, Codes d'accès, 1er novembre 2012

Concert de l'année – jazz
En trois couleurs : Marie-Josée Simard - François Bourassa - Yves Léveillé, Conservatoire de musique de Montréal, 15 février 2013

Concert de l'année – musiques du monde
Choros et valses du Brésil, André Rodrigues, 7 octobre 2012

Répertoires multiples
Buzz cuivres - spectacle 10e anniversaire, Buzz cuivres, 28 février 2013

Création de l'année
21 courtes pièces sur des textes d'Étienne Lalonde, André Hamel, Au-dessus de l'horizon, Coproduction Festival MNM (SMCQ) et Ensemble Allogène, 25 février 2013

Production de l'année – jeune public
Pierre, Babar et le loup, Orchestre symphonique de Laval et Caroline Lavigne, 14, 15 et 17 février 2013

Disques
Disque de l'année – musiques médiévale, de la Renaissance, baroque, classique
Prima Donna, Karina Gauvin, Arion Orchestre Baroque, dir. Alexandre Weimann, ATMA Classique

Disque de l'année – musiques romantique, postromantique, impressionniste
Mahler : Orchesterlieder, Christian Gerhaher, Orchestre symphonique de Montréal, dir. Kent Nagano, ANALEKTA

Disque de l'année – musiques moderne, contemporaine
Ravel, Shostakovich, Ives : Pianos trios, Triple Forte, ATMA Classique

Disque de l'année – musiques actuelle, électroacoustique
Greffes, M. Jean, T. Brady, L. Freedman, A. Leroux, empreintes DIGITALes

Disque de l'année – jazz
TRIFOLIA - Le Refuge, M. Trudel, É. Lafrance, P. Graham, Autoproduction - Distribution Sélect

Disque de l'année – musiques du monde
ESEM : Ensemble Séfarade et Méditerranéen, J.-P. Reny, A. Wells-Oberegger, É. Prévost, H. Martinez, J.-F. Daignault, M. de Bonville, Fidelio Musique/Audience

Livre de l'année
Ernest Chausson, Le Roi Arthus et l'opéra wagnérien en France, Marie-Hélène Benoit-Otis, Francfort, Peter Lang, 2012

Prix spéciaux
Prix hommage
Michel Donato

Compositeur de l'année
Maxime McKinley

Découverte de l'année
Éric Champagne

Diffuseur spécialisé de l'année
Orchestre symphonique de Montréal - La virée classique, 2e édition

Diffuseur pluridisciplinaire de l'année
Les Amants de la Scène

Directeur artistique de l'année
Raynald Ouellet, 25e rendez-vous, Carrefour mondial de l'accordéon

Événement musical de l'année
Dead Man Walking - Opéra de Montréal

Interprète de l'année
Marie-Nicole Lemieux

Rayonnement à l'étranger
Yannick Nézet-Séguin

Musique

Arts