•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La province veut accélérer l’installation de gicleurs dans les maisons de retraite

Le gouvernement de l'Ontario veut rendre obligatoire la présence de gicleurs dans les résidences pour personnes âgées.
Le gouvernement de l'Ontario veut rendre obligatoire la présence de gicleurs dans les résidences pour personnes âgées.
Radio-Canada

L'Ontario étudie la possibilité d'accélérer l'installation des gicleurs dans les centres de soins de longue durée et les maisons de retraite après l'incendie qui a détruit une résidence pour personnes âgées à L'Isle-Verte dans l'est du Québec.

La province a adopté de nouvelles réglementations en la matière l'année dernière pour obliger tous ces établissements construits avant 1998 à installer des gicleurs, mais cela pourrait durer 5 à 10 ans.

La ministre ontarienne de la Santé, Deb Matthews, a soutenu vendredi que l'incendie qui a tué au moins cinq personnes au Québec incite tout un chacun à se demander ce qui peut être fait pour prévenir ce genre de tragédie.

Des gicleurs sont en train d'être installés dans des centres de soins de longue durée plus anciens et gérés par le ministère de la Santé, au fur et à mesure de leur reconstruction, mais ce programme doit durer jusqu'en 2025. « Nous reconstruisons les centres de soins de longue durée plus anciens rapidement, mais est-ce que je veux examiner les choses et voir si on peut faire plus? Oui je le veux », a affirmé la ministre.

Le député néo-démocrate, Paul Miller, veut que la province rende obligatoires les gicleurs dans toutes les résidences pour personnes âgées et centres de soins de longue durée. Il doute aussi des motivations du gouvernement libéral dans cette affaire. « Il y a une élection bientôt. Qu'est ce que vous croyez? », a-t-il dit faisant allusion à une probable élection générale au printemps.

Ontario

Société