•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ampleur des dégâts à L'Isle-Verte en images

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les flammes ont ravagé jeudi une résidence pour personnes âgées de L'Isle-Verte, une petite municipalité du Bas-Saint-Laurent. Les photos de la tragédie montrent la violence de cet incendie.


L’incendie s’est déclaré peu après minuit jeudi dans la Résidence du Havre.

L'incendie s'est déclaré peu après minuit jeudi dans la Résidence du Havre. Le feu, attisé par les vents forts, a rapidement embrasé le bâtiment. On y trouvait aussi un CLSC, une pharmacie et un salon de coiffure. Photo : Infodimanche.com


L'immeuble abritait une cinquantaine de pensionnaires, sans compter le personnel soignant.

L'immeuble abritait une cinquantaine de pensionnaires, sans compter le personnel soignant. La majorité des résidents se déplaçait en fauteuil roulant ou à l'aide d'une marchette, selon la mairesse suppléante, Ginette Caron. Photo : Infodimanche.com


Un voisin, Pascal Fillion, raconte qu’à 1 h du matin, le bâtiment était complètement en feu.

Un voisin, Pascal Fillion, raconte qu'à 1 h du matin, le bâtiment était complètement en feu : « On entendait crier à l'intérieur. Le feu était intense, comme un feu de paille ». Photo : Infodimanche.com


Le travail des pompiers a été compliqué par des vents de 60 à 70 km/h et des températures de - 20 degrés.

Le travail des pompiers a été compliqué par des vents de 60 à 70 km/h et des températures de - 20 degrés. « Une nuit d'enfer », selon le chef des pompiers de la municipalité, Yvon Charron. Photo : Infodimanche.com

Les pompiers de L'Isle-Verte ont eu l’aide de leurs collègues de Cacouna, de Trois-Pistoles, de Saint-Paul, de Saint-Éloi et de Saint-Arsène.

Les pompiers de L'Isle-Verte ont eu l'aide de leurs collègues de Cacouna, de Trois-Pistoles, de Saint-Paul, de Saint-Éloi et de Saint-Arsène. Photo : Infodimanche.com


Martin Deslaurier raconte comment sa grand-mère a perdu la vie dans l'incendie.

Martin Deslauriers raconte comment sa grand-mère de 80 ans a perdu la vie dans l'incendie. Il explique qu'elle a appelé un de ses fils à l'aide : « Elle était au deuxième étage. Il a essayé de la sauver avec une échelle. Elle est décédée sur la galerie. » Photo : Caroline Cyr/Radio-Canada


Robert Bérubé, un homme de Laval, est arrivé jeudi matin à L'Isle-Verte, très inquiet pour sa mère.

Robert Bérubé, un homme de Laval, est arrivé jeudi matin à L'Isle-Verte, très inquiet pour sa mère. « C'est tellement cruel », dit-il. Il raconte que la peur de sa mère était de périr dans les flammes. Elle devait bientôt célébrer ses 100 ans. Photo : Caroline Cyr/Radio-Canada


Des citoyens viennent observer ce qu'il reste de la Résidence du Havre.

Des citoyens viennent observer ce qu'il reste de la Résidence du Havre. Il n'y avait pas de gicleurs dans l'ancienne partie qui a été détruite par l'incendie. L'autre partie, construite au début des années 2000, toujours debout, était équipée de gicleurs. Photo : Caroline Cyr/Radio-Canada


Le foyer était situé tout juste aux abords de la route 132. Sa disparition est comme une plaie béante dans le village

Le foyer était situé tout juste aux abords de la route 132. Sa disparition est comme une plaie béante dans le village, constate notre journaliste Joane Bérubé. Photo : SQ


En fin de matinée jeudi, une fumée dense enveloppait toujours une partie du village.

En fin de matinée jeudi, une fumée dense enveloppait toujours une partie du village. Une douzaine de maisons aux alentours de la Résidence du Havre ont été évacuées. Photo : Caroline Cyr/Radio-Canada


Les équipes s'activaient encore sur les lieux de l'incendie en fin de matinée jeudi.

Les équipes s'activaient encore sur les lieux de l'incendie en fin de matinée jeudi. Photo : Caroline Cyr/Radio-Canada


Les pompiers ont réussi à venir à bout des foyers d’incendie qui couvaient sous la glace.

Les pompiers ont réussi à venir à bout des foyers d'incendie qui couvaient sous la glace.


L'eau utilisée par les pompiers pour éteindre les flammes a gelé jusqu'à une épaisseur de 30 centimètres.

L'eau utilisée par les pompiers pour éteindre les flammes a gelé, formant des croûtes de glace allant jusqu'à 30 centimètres d'épaisseur. Pour faire fondre la glace, les secouristes utilisent des appareils à vapeur afin de préserver les corps des victimes, qui devront être envoyés au laboratoire de Montréal.


Une vingtaine de travailleurs sociaux doivent faire le tour du village pour rencontrer les gens.

Une vingtaine de travailleurs sociaux doivent faire le tour du village pour rencontrer les gens chez eux. La ministre déléguée aux Services sociaux, Véronique Hivon, souligne qu'avec l'hiver et le froid, les villageois sont confinés à l'intérieur, ce qui accentue le risque du repli sur soi.


Les opérations de recherche sont difficiles en raison du froid et de la glace

Les opérations de recherche sont difficiles en raison du froid et de la glace. Les 125 enquêteurs, pompiers et spécialistes en identité judiciaire avancent donc prudemment dans les décombres.


La ministre déléguée aux Services sociaux, Véronique Hivon, rappelle que les pompiers volontaires vivent des moments très difficiles.

La ministre déléguée aux Services sociaux, Véronique Hivon, rappelle que les pompiers volontaires vivent des moments très difficiles, parce qu'ils viennent de la communauté et que plusieurs d'entre eux connaissaient des victimes.


En raison du grand froid,  les secouristes et les enquêteurs travaillent en rotation.

En raison du grand froid, les secouristes et les enquêteurs travaillent en rotation. L'opération colossale devrait prendre plusieurs jours.



La Croix-Rouge a organisé une collecte de fonds pour venir en aide aux personnes touchées par la tragédie.

La Croix-Rouge a organisé une collecte de fonds pour venir en aide aux personnes touchées par la tragédie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec