•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trafic maritime : mobilisation contre la fermeture du centre de Rivière-au-Renard

Bateaux de peche en Gaspésie
Bateaux de peche en Gaspésie Photo: Jean-Luc Blanchet
Radio-Canada

Des élus et pêcheurs de Gaspé comptent intensifier la pression auprès du gouvernement conservateur, au cours des prochains mois, afin d'éviter la fermeture du centre de communication et de trafic maritime de Rivière-au-Renard.

Le centre emploie 16 personnes et répond aux appels de détresse des capitaines et plaisanciers dans le golfe du Saint-Laurent. Sa fermeture est prévue pour mai 2015.

Les stations de radio maritime de la Garde côtière les plus près deviendront celles des Escoumins et de Sydney, en Nouvelle-Écosse.

Il va arriver des désastres, je vous le dis, parce que ce sont des ondes radios, ce n'est pas comme des téléphones et je pense que les gens qui ont décidé cela n'ont pas compris. 

Réginald Cotton, pêcheur et conseiller municipal du secteur de Rivière-au-Renard

Ottawa a finalement décidé de maintenir le Centre de sauvetage maritime de Québec, pour des raisons de sécurité. Dans ce contexte, le pêcheur et conseiller municipal du secteur Rivière-au-Renard, Réginald Cotton, garde espoir. « Il va arriver des catastrophes parce que la station de Rivière-au-Renard est beaucoup en demande, par les voix radio. Et si on ramène ça aux Escoumins, ça va être deux fois pire parce qu'aux Escoumins, l'été, on a tous les plaisanciers », a-t-il expliqué.

Une rencontre est réclamée avec le lieutenant politique des conservateurs pour le Québec, Denis Lebel, et des hauts fonctionnaires de la Garde côtière canadienne.

Est du Québec

Société