•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aldo investit 360 millions à Montréal

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2014/01/17/007-keystone-xl-decision-etats-unis.shtml

Des employés d'Aldo réunis au siège social de l'entreprise pour l'annonce de l'investissement.

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Groupe Aldo injectera plus de 360 millions de dollars dans son siège social de Montréal, ce qui lui permettra d'embaucher quelque 400 personnes au cours des cinq prochaines années. Cet investissement devrait permettre au détaillant de chaussures et d'accessoires de migrer d'un modèle d'affaires axé principalement sur la vente en magasin à un modèle plus numérique.

Le gouvernement Marois contribuera à hauteur de 52 millions de dollars sur le montant total de l'investissement, qui est de 363 millions de dollars.

Au siège social de l'entreprise, dans l'arrondissement Saint-Laurent, la première ministre Pauline Marois a indiqué que l'aide gouvernementale était notamment composée d'un prêt de 40 millions de dollars, d'une contribution de 10 millions de dollars non remboursable et d'une subvention de 2 millions de dollars pour le déploiement d'un plan de formation de la main-d'oeuvre.

Les 400 personnes embauchées par le Groupe Aldo devraient être affectées au développement de la stratégie numérique.

« Le domaine du commerce de détail a beaucoup évolué avec l'arrivée des nouvelles technologies numériques », a indiqué le chef de la direction du Groupe Aldo, Réjean Dionne.

Selon lui, la nouvelle stratégie du détaillant québécois lui permettra d'offrir une expérience de magasinage « unique » et uniforme à ses clients à l'échelle internationale.
Mme Marois était accompagnée de son ministre des Finances, Nicolas Marceau, ainsi que de la ministre déléguée à la Politique industrielle, Élaine Zakaïb.

Le Groupe Aldo exploite plus de 2300 points de vente rassemblés sous quatre enseignes, en plus d'employer près de 20 000 personnes dans 87 pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !