•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Embauche d'une sage-femme dans la Baie-des-Chaleurs 

Hôpital de Maria

Hôpital de Maria

Radio-Canada

Le dossier de l'implantation du service de sage-femme dans la Baie-des-Chaleurs vient de franchir une étape importante : le ministère de la Santé et des Services sociaux confirme qu'il financera l'embauche d'une sage-femme rattachée à l'hôpital de Maria.

Québec financera le salaire d'une sage-femme et les frais de fonctionnement afférents. Toutefois, un comité sera avant tout chargé de baliser son intégration. Le Regroupement des sages-femmes du Québec affirme d'ailleurs vouloir suivre le dossier de près. « C'est nouveau, on n'a jamais travaillé avec cette profession-là à l'intérieur d'un établissement comme le nôtre. Il n'y a pas beaucoup d'exemples à travers le Québec », a fait valoir le directeur général du Centre de santé et des services sociaux (CSSS) de la Baie-des-Chaleurs, Jean-Philippe Legault.

Au Québec, on compte 10 maisons de naissance. Un nouvel établissement a, par ailleurs, été annoncé en toute fin d'année à Saguenay.

Le Regroupement des sages-femmes du Québec rappelle que cette pratique est déjà bien définie par la loi. « La sage-femme qui obtient son permis peut pratiquer à l'hôpital, en maison de naissance et à domicile. Donc, on ne peut pas changer sa profession », a rappelé la présidente Claudia Faille. Le Regroupement tient donc à avoir une place au sein du futur comité.

Moi, je crois qu'il y a beaucoup de méconnaissance, il y a des craintes par rapport à l'accouchement à domicile. On a déjà invité l'établissement à s'assoir ensemble. 

Claudia Faille, présidente du Regroupement des sages-femmes du Québec

De son côté, la direction de l'établissement se fait rassurante : les sages-femmes siègeront au comité d'intégration. « Il y a une perspective de d'interdisciplinarité :  médecins, infirmières, sages-femmes. C'est un comité essentiellement qui va être à baliser le terrain », a déclaré le directeur général.

Le groupe Accès sages-femmes Baie-des-Chaleurs, qui revendique ce service depuis six ans, souhaite que la sage-femme puisse faire des accouchements à domicile. « On aurait souhaité que les accouchements puissent se faire à l'extérieur du centre hospitalier, mais dans un rayon raisonnable. De trouver un compromis, comme c'est en train de se faire à Chicoutimi, je sais qu'eux, ils ont établi un rayon de 15 kilomètres pour les accouchements à domicile et à la maison de naissance », a déclaré la porte-parole, Marie-Josée Racine.

Le CSSS de la Baie-des-Chaleurs se donne un an pour intégrer la sage-femme à son équipe d'obstétrique.

D'après le reportage de Pierre Cotton

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Santé