•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Calgary : l'ex-ministre provincial Ron Liepert veut déloger le député Anders au fédéral

Le ministre albertain de l'Énergie, Ron Liepert

Le ministre albertain de l'Énergie, Ron Liepert (archives)

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ancien ministre provincial Ron Liepert a confirmé jeudi qu'il tentera de déloger le député fédéral Rob Anders pour représenter le Parti conservateur du Canada (PCC) dans la nouvelle circonscription de Calgary-Signal Hill, à l'élection de 2015.

M. Liepert fait partie d'un groupe de conservateurs de Calgary qui ont lancé le site Web « timetodobetter.ca » (le temps de faire mieux) afin de jauger la possibilité de déloger Rob Anders.

Dans une déclaration publiée dans son site Internet, il dit qu'il a été submergé par les réactions favorables à cette initiative. Il ajoute qu'il a décidé ensuite, logiquement, de se lancer dans la course pour devenir le candidat du PCC. « Le site Web a enregistré 3000 visiteurs et 500 personnes ont répondu à l'invitation en à peine une semaine, témoignant de leur appui pour la démocratie et pour des investitures transparentes », écrit-il.

Dans la foulée, Ron Liepert fait acte d'allégeance au chef conservateur fédéral, le premier ministre Stephen Harper. Il affirme que ce dernier a mené le Canada à maintenir une économie forte pendant des périodes difficiles. « Il a guidé le pays en mettant en avant des politiques sociales modérées qui ont été acceptées par la majorité des Canadiens », écrit l'homme qui a été député provincial de 2004 à 2012 et qui a été ministre de l'Éducation, ministre de l'Énergie et ministre des Finances de Alberta.

Le député fédéral Rob AndersAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le député fédéral Rob Anders

Photo : CBC

Son adversaire Rob Anders est député de Calgary Ouest depuis 17 ans. Malgré cette longévité, il a parfois été contesté même dans les rangs de son propre parti. Ron Liepert se garde néanmoins de le sous-estimer. « Je reconnais qu'il n'est jamais facile de déloger un député en exercice », concède-t-il, ajoutant que c'est pour cette raison qu'il commence déjà à mobiliser sa base électorale pour préparer une alternative politique solide.

La nouvelle carte électorale du Canada change les limites de la circonscription de Calgary Ouest, lui donnant le nom de Calgary –Signal Hill. La date de l'assemblée d'investiture du candidat conservateur dans cette circonscription n'a pas encore été fixée.

Des comportements contestés

En juin 2010, Le député conservateur Rob Anders a présenté des excuses à la Chambre des communes pour avoir écrit dans une carte postale destinée aux troupes en Afghanistan : « En cas de doute, tirez. »

En mars 2012, le député fédéral Rob Anders a dû présenter ses excuses à deux anciens combattants qui l'avaient accusé de s'être endormi pendant leur présentation devant un comité parlementaire.

Un peu plus tard en octobre 2012,  Rob Anders avait retiré ses propos quant au rôle de Thomas Mulcair dans la mort de Jack Layton.

En 2001, Rob Anders a été le seul parlementaire canadien à voter contre l'octroi d'une citoyenneté d'honneur à Nelson Mandela.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !