•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kitimat tiendra un référendum sur le projet Northern Gateway en avril

vue aérienne du port de Kitimat

Le pipeline Northern Gateway se rendrait jusqu'à Kitimat, en C.-B.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le district de Kitimat, sur la côte nord britanno-colombienne, tiendra un référendum sur le projet de pipeline Northern Gateway.

Le conseil municipal du district veut ainsi établir l'appui de ses résidents pour le projet controversé.

La Ville de Kitimat a conservé jusqu'ici sa neutralité à l'égard de ce projet de plusieurs milliards de dollars. Elle a publié en décembre un communiqué indiquant qu'elle prendrait le temps nécessaire à l'évaluation du rapport de la commission fédérale afin de bien en saisir tous les tenants et aboutissants.

Le référendum aura lieu le 12 avril, selon l'agent administratif en chef du district Ron Poole. Il y aura également un scrutin anticipé les 2 et 9 avril.

Les dates du scrutin ont été choisies cette semaine au même moment où les conseillers ont approuvé le libellé de la question. Celle-ci demande aux citoyens s'ils appuient les recommandations finales de la Commission fédérale d'examen conjoint du projet Enbridge.

Dans un rapport publié en décembre, la Commission recommande au gouvernement fédéral d'approuver le projet moyennant 209 conditions.

Le conseil municipal de Kitimat s'était engagé à interroger ainsi ses citoyens en janvier 2012 et a approuvé la tenue d'un plébiscite le 6 janvier 2013.

Ron Poole a ajouté que les conseillers songeaient à ajouter d'autres questions au référendum, entre autres sur le raffinement du pétrole.

Le pétrole transporté par le pipeline proposé par le projet Northern Gateway aboutirait au port de Kitimat où il serait chargé sur des pétroliers en direction de l'Asie.

Or noir à vendre. Consultez notre dossier.
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !