•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Exclusif
  • Un quartier des spectacles pour redynamiser le Vieux-Hull

    Le journaliste Louka Jacques donne les détails du projet de quartier des spectacles dans le Vieux-Hull.
    Radio-Canada

    Des gens d'affaires du Vieux-Hull tentent par tous les moyens d'attirer les clients au centre-ville de Gatineau. Après un projet-pilote pour transformer une portion de la rue Laval en rue piétonnière, certains commerçants veulent que le secteur devienne le quartier des spectacles.

    Ils ont engagé un consultant et financé une étude de préfaisabilité pour voir si ce projet est réaliste. Le périmètre visé est formé par la rue Laval, la rue Hôtel-de-Ville et la promenade du Portage.

    « On sait que l'endroit n'est peut-être pas assez grand pour en faire un quartier des spectacles comme à Montréal, par exemple. Mais un quartier des arts, de la culture, avoir une programmation annuelle », explique le propriétaire du Gainsbourg, Nicolas Cazelais.

    Ce qui crée le succès au niveau d'une industrie touristique, c'est d'avoir un centre-ville animé.

    Gilles Picard, directeur général de Tourisme Outaouais

    « C'est certain que des projets du genre, qui vont rehausser le taux d'activité dans le centre-ville de Gatineau, dans le secteur de la place Aubry, c'est bien accueilli », estime le directeur général de Tourisme Outaouais, Gilles Picard.

    Des exemples inspirants

    « On est en train de regarder ce qui se passe un peu partout au Québec, dans des centres-ville qui ressemblent à ici un peu, de même envergure. Et je peux vous dire qu'on a déjà pointé des endroits au Québec, plus petits qu'ici qui sont une dizaine de fois plus dynamiques. C'est ça qui nous inspirait », soutient Nicolas Cazelais.

    Nicolas Cazelais, propriétaire du GainsbourgNicolas Cazelais, propriétaire du Gainsbourg

    Ainsi, en identifiant un quartier des spectacles, Montréal s'est donné les moyens d'attirer les investissements pour animer son centre-ville à longueur d'année, comme l'ont fait Rimouski, Trois-Rivières et Sorel, par exemple.

    Les gens d'affaires de Gatineau estiment également qu'un quartier des spectacles permettra d'attirer les résidents, mais aussi les visiteurs.

    Pour faire vivre un quartier, pour revitaliser un centre-ville, ça commence par de l'animation, par de la culture. On attire les gens locaux et après, ça attire les touristes.

    Nicolas Cazelais, propriétaire du Gainsbourg

    Les résultats de l'étude de préfaisabilité seront connus d'ici un mois.

    Par la suite, les gens d'affaires souhaitent dévoiler les résultats rapidement aux membres du conseil municipal, afin que les élus puissent prendre les décisions qui s'imposent pour que le projet devienne réalité.

    D'après le reportage de Louka Jacques.

    Ottawa-Gatineau

    Affaires municipales