•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-Marc Vallée peut commencer à rêver aux Oscars

Sylvie Walker, originaire de Regina, s’est arrêtée au Petit local, le temps d’une chanson : Père Alphonse.

Radio-Canada

La performance des acteurs Matthew McConaughey et Jared Leto dans le film Dallas buyers club, du Québécois Jean-Marc Vallée, a été saluée dimanche soir lors de la cérémonie des Golden Globes, qui se déroulait à Los Angeles.

McConaughey et Leto ont été respectivement sacrés meilleur acteur et meilleur acteur de soutien dans un film dramatique. Ces deux récompenses augurent bien pour le film de Jean-Marc Vallée à l'approche des Oscars, les Golden Globes étant habituellement considérés comme un prélude à la grande soirée du cinéma américain.

Le film American hustle, un des favoris de la soirée avec ses sept nominations, a remporté le prix du meilleur film musical ou comédie. Les actrices Amy Adams (premier rôle féminin dans une comédie) et Jennifer Lawrence (second rôle féminin dans une comédie) ont également vu leur travail dans ce film être récompensé d'un Golden Globe.

L'autre grand favori, 12 years a slave de Steve McQueen, n'a remporté qu'un seul prix, celui du meilleur film dramatique, malgré sept nominations.

Le trophée du meilleur acteur dans une comédie est allé à Leonardo Di Caprio pour son rôle du magnat des finances Jordan Belfort dans The wolf of Wall Street, de Martin Scorsese. Chez les actrices, le Golden Globe a été remis à Cate Blanchett (Blue Jasmine).

Le Mexicain Alfonso Cuaron a reçu le prix du meilleur réalisateur pour le spectaculaire film Gravity, qui met en vedette Sandra Bullock.

Le groupe U2 est également monté sur scène après avoir remporté le Golden Globe de la meilleure chanson originale, Ordinary love, qu'on peut entendre dans le film Mandela.

Le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère est allé au long métrage italien La grande bellazza, de Paolo Sorrentino.

La carrière exceptionnelle de Woody Allen a également été saluée au cours de la cérémonie. Le réalisateur américain, qui n'était pas présent au Beverly Hilton de Los Angeles, était le récipiendaire du Cecil B. DeMille Award.

Belle récolte pour la série Breaking bad

Du côté de la télévision, la série Breaking bad, sans surprise, a raflé le prix le plus important, soit celui de la meilleure série dramatique. L'acteur Bryan Cranston, qui y interprétait le personnage de Walter White, a reçu le Golden Globe du meilleur acteur dans une série dramatique.

Brooklyn nine-nine a été préférée à Modern family et Girls chez les séries comiques.

La série House of cards, diffusée exclusivement sur Netflix, a également été récompensée. L'actrice Robin Wright est repartie avec le Golden Globe de la meilleure actrice dans une série dramatique.

Behind the candelabra, sur la vie de Liberace, a été sacré meilleur téléfilm. Celui qui incarnait le célèbre pianisteMichael Douglas, a remporté le Golden Globe du meilleur acteur dans un téléfilm.

L'animatrice Amy Poehler a également remporté un prix, celui de la meilleure actrice dans une série comique.

Les Golden Globes sont décernés par l'Association hollywoodienne de la presse étrangère et récompensent le meilleur de la télévision et du cinéma américain. Pour une deuxième année, l'animation du gala avait été confiée à Tina Fey et Amy Poehler.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cinéma

Arts