•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des parents critiquent la gestion financière du Conseil des écoles fransaskoises

L'École de Bellegarde, dans le sud-est de la Saskatchewan, en mai 2013.

L'École de Bellegarde, dans le sud-est de la Saskatchewan.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le journal l'Eau vive a fait paraître sur son site web une lettre envoyée par un groupe de parents mécontents.

Dans cette lettre, signée par le conseil d'école et l'association des parents de l'École canadienne-française de Saskatoon, les parents répondent à une entrevue accordée par le directeur du Conseil des écoles fransaskoises (CEF), Bernard Roy, relativement aux compressions budgétaires d'octobre 2013.

Dans le cadre de ces coupures de 1,4 million de dollars, neuf postes administratifs ont été abolis, afin de réduire de 10 % un déficit prévisible du budget le plus élevé de l'histoire du CEF, soit 37,4 millions $.

Les parents reprochent notamment à M. Roy d'avoir prévu dans le budget des sommes qui font partie d'une injonction auprès du gouvernement. Selon eux, le CEF a également mis en place de nouveaux projets sans s'assurer d'avoir les ressources nécessaires.

L'éditorial de l'Eau vive du dernier numéro, rédigé par Jean-Pierre Picard et intitulé « Crise de croissance », porte également sur cette période difficile de l'éducation fransaskoise.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Saskatchewan

Société