•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des normes plus sévères pour les wagons de train DOT-111

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral propose des normes plus sévères pour la construction des nouveaux wagons DOT-111. Il s’agit du même type de wagons qui ont explosé à Lac-Mégantic le 6 juillet dernier et qui sont également impliqués dans l'accident de Plaster Rock.

« Le gouvernement du Canada est déterminé à collaborer avec toutes les parties concernées pour examiner toutes les façons possibles d'accroître la sécurité lorsque le transport des marchandises dangereuses se fait par train », a indiqué la ministre des Transports, Lisa Raitt, par voie de communiqué, vendredi.

Mais Ottawa n'impose pas la mise au rancart des voitures toujours en circulation.

Selon la proposition du gouvernement Harper, les nouveaux wagons devront être construits en acier plus épais. Ils devront être munis de dispositifs de protection des raccords supérieurs ainsi que de boucliers protecteurs.

Les wagons DOT-111 servent au transport de produits dangereux, dont le pétrole brut.

Le groupe de recherche sur les transports au Canada annonce sur son site Internet qu’il tiendra une rencontre lundi à Ottawa sur le dossier des wagons DOT-111.

Les autorités ont déjà renforcé les règlements sur la sécurité du transport ferroviaire depuis la tragédie de Lac-Mégantic.

Ils ont notamment exigé que les trains transportant des marchandises dangereuses soient conduits par au moins deux personnes. Ces trains ne doivent pas être laissés sans surveillance sur une voie principale.

L’annonce d’Ottawa sur les wagons DOT-111 intervient au lendemain d’une révélation sur Transports Canada, qui a discrètement approuvé de nouvelles règles de sécurité élaborées par l'industrie ferroviaire en décembre.

Si les mesures de sécurité ont été renouvelées pour six mois, l’exigence d’une surveillance humaine constante d’un convoi transportant des matières dangereuses en stationnement en a été retirée.

Le document obtenu par Greenpeace, par l'entremise de la Loi sur l’accès à l’information, indique également que le Canadien National (CN) s’était opposé à cette mesure avant son annonce en juillet.

https://ici.radio-canada.ca/sujet/lac-megantic Consultez notre section spéciale.
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique