•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sondage : les Néo-Brunswickois appuient l'intervention policière à Rexton

vehicules-incendies-rexton

Photo : Jennifer Choi

Radio-Canada

Une majorité des Néo-Brunswickois soutient l'intervention policière du 17 octobre dernier à Rexton lors de manifestations contre le gaz de schiste, selon un nouveau sondage de la firme Corporate Ressearch Associates.

La firme de sondage précise que 61 % des répondants jugent que la GRC faisait respecter une ordonnance de la cour et que l'intervention des agents était adaptée à la situation.

Selon 27 %, toutefois, l'intervention policière n'était pas nécessaire, et 12 % des répondants n'ont pas exprimé d'opinion.

« Cela suggère que les manifestants sont censés respecter la loi pour la protection de tous », souligne Don Mills, président-directeur général de Corporate Research Associates.

Une ordonnance de la cour interdisait aux manifestants de bloquer les camions de l'entreprise gazière SWN Resources. L'intervention de la GRC avait pour but de démanteler la barricade des manifestants. L'opération a tourné à la confrontation. Une quarantaine de personnes ont été arrêtées, et plusieurs véhicules de la police ont été incendiés.

Le sondage a été réalisé du 13 au 28 novembre 2013 auprès de 400 répondants. La marge d'erreur est de plus ou moins 4,9 %, 19 fois sur 20.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie

Société