•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Florence Munger-Fourcaudot, 1933-2014

Florence Munger-Fourcaudot 1933-2014

Une grande figure de la danse au Saguenay-Lac-Saint-Jean s'est éteinte samedi : Florence Munger-Fourcaudot. Elle avait 80 ans.

Elle avait fondé son école de danse en 1951, à Chicoutimi. Les cours y étaient alors gratuits.

C'est en 1961 qu'elle crée la société sans but lucratif qui porte son nom : l'école de danse Florence Fourcaudot. Au fil des ans, plus de 14 000 jeunes filles et quelques garçons y ont appris le ballet ainsi que les autres danses.

Hélène BlackburnHélène Blackburn

Hélène Blackburn, aujourd'hui chorégraphe et directrice artistique de la troupe de danse contemporaine Cas Public, de Montréal, a fait ses premiers pas de danse avec Florence Munger. Elle se souvient.

Elle m'a surtout donné le goût de faire de la danse et j'en ai fait ma carrière. Quand j'ai quitté le Saguenay, je ne pouvais même pas dire que je voulais devenir chorégraphe, parce que ça ne ressemblait à rien, être chorégraphe, à ces époques-là. Pis là, mes parents me disaient c'est ridicule, tu ne pourras pas vivre avec ça. Cinquante ans plus tard, je continue à faire de la danse, je fais le tour du monde, et ça m'a été donné par cette école-là.

Hélène Blackburn

Madame Munger a annoncé sa retraite en 1989, non sans s'assurer que son école poursuivrait ses activités. L'école Florence Fourcaudot accueille encore aujourd'hui 550 élèves.

L'été dernier, l'établissement avait reçu une aide financière substantielle qui lui a permis de déménager dans les locaux plus spacieux de l'église Saint-Luc, à Chicoutimi-Nord.

Elle était membre de l'Ordre du Bleuet depuis 2011.

Entrevue Florence Munger-Fourcaudot

Saguenay–Lac-St-Jean

Société