•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fermeture de l'Auberge Viceroy irrite le député Iracà

L'Auberge du Viceroy, à Lac-Simon, a été contrainte de déclarer faillite.

L'Auberge du Viceroy, à Lac-Simon, a été contrainte de déclarer faillite.

Radio-Canada

Le député de Papineau, Alexandre Iracà, se désole de la fermeture le 17 décembre dernier de l'Auberge Viceroy, un établissement touristique de la Petite-Nation, en Outaouais.

La plus récente propriétaire des lieux a expliqué à Radio-Canada que cette décision résultait d'une baisse continue de l'achalandage.

D'une part les touristes provenant de l'étranger, qu'ils soient européens ou américains, sont moins nombreux. Les visiteurs locaux eux aussi se font plus rares, notamment la clientèle d'affaires qui fréquentait les lieux pour des séminaires et qui représentait 40 % de l'achalandage.

Il y a un potentiel touristique énorme dans la Petite-Nation.

Alexandre Iracà, député de Papineau

Pourtant, selon Alexandre Iracà, le potentiel récréotouristique de la Petite-Nation est bien réel.

« Il y a plusieurs petites entreprises touristiques qui fonctionnent très bien. Il y en a des plus grosses qui fonctionnent très bien également. Donc, il faut faire en sorte que l'on puisse relancer cette entreprise », croit M. Iracà qui compte s'occuper personnellement du dossier dès janvier 2014.

Soutenir les PME

Le député de Papineau soutient qu'il est crucial de soutenir les entreprises comme l'Auberge Viceroy, car ce sont des moteurs de l'économie locale.

Le député de Papineau, en Outaouais, Alexandre Iracà.

Le député de Papineau, en Outaouais, Alexandre Iracà.

« Il faut créer des emplois pour que les gens puissent aller en vacances et dépenser dans les milieux touristiques. Alors, je pense que c'est une conséquence directe du manque de vision du gouvernement actuel et surtout du manque d'écoute aux petites et moyennes entreprises », estime l'élu libéral.

L'Auberge Viceroy, qui demeurait ouverte tout au long de l'année, possédait 20 chambres et employait 15 personnes. Le restaurant attenant à l'établissement restera quant à lui ouvert, car la direction loue cet espace.

Ottawa-Gatineau

Économie