•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un lac-à-l'épaule en mars à Gatineau

La Maison du citoyen de Gatineau (hôtel de ville).
La Maison du citoyen de Gatineau (hôtel de ville).
Radio-Canada

C'est finalement en mars qu'aura lieu le lac-à-l'épaule pour les élus de Gatineau. Le maire Maxime Pedneaud-Jobin avançait pourtant que cette rencontre serait prévue en janvier, afin de présenter les grandes lignes de son programme ainsi que les grandes orientations.

Les conseillers ont cependant reçu un courriel selon lequel ces discussions seraient plutôt abordées les 11 et 12 mars.

Auparavant, les élus débattront du Fonds de développement des communautés (FDC) le 4 février.

Ce dernier enjeu ne fait pas l'unanimité. Le parti municipal Action Gatineau voudrait faire disparaître ce fonds de 20 millions de dollars , estimant que l'argent public ne devrait pas être alloué en fonction des districts électoraux.

Dans un communiqué diffusé en avril dernier, M. Pedneaud-Jobin déclarait que si les projets acceptés étaient prioritaires, ils devraient pouvoir passer par le processus budgétaire normal.

« C'est précisément pour ça que nous voulons abolir le fonds, parce que c'est un non-sens au plan de la gestion des fonds publics de payer 1,2 million de dollars pour la gestion des projets au lieu de faire des choix budgétaires. C'est du gaspillage », avait-il déclaré.

Les sommes allouées au Fonds de développement des communautés proviennent des taxes payées par le gouvernement fédéral pour les nouveaux édifices au centre-ville de Gatineau. Le montant est divisé entre les 18 districts électoraux pour des projets de quartier.

Ottawa-Gatineau

Affaires municipales