•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fin de l'enfant unique dans une partie de la Chine dès 2014

Un homme et un enfant sur le place Tiananmen à Pékin, le 17 novembre 2013

Un homme et un enfant sur le place Tiananmen à Pékin, en novembre dernier

Photo : AFP / ED JONES

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Chine va permettre aux parents d'avoir un deuxième enfant dès le premier trimestre de 2014 dans certaines régions du pays, rapportent mardi les médias officiels.

Le gouvernement chinois s'est résolu à assouplir la politique de l'enfant unique, imposée à la fin des années 70, en raison du vieillissement de la population et de l'impact de cette mesure sur l'activité économique.

Les autorités sont en train de calculer le nombre de couples autorisés à avoir un second enfant, a déclaré à l'agence Chine nouvelle Yang Wenzhuang, membre de la commission nationale du Planning familial et de la Santé.

Le Parlement chinois devrait entériner cette nouvelle politique cette semaine.

Jiang Fan, un parlementaire, a cependant souligné qu'il n'était pas question de renoncer à une politique de régulation des naissances.

« La Chine a toujours d'une population importante. Cela n'a pas changé. Nous ne pouvons courir le risque de laisser la population augmenter de façon incontrôlée », a dit l'élu, cité par Chine nouvelle.

Le 15 novembre dernier, les autorités chinoises avaient annoncé un assouplissement de la politique de l'enfant unique, permettant aux couples dont un seul membre est lui-même enfant unique d'avoir un deuxième enfant.

Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !