•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'homme d'affaires canadien Edgar Bronfman père est mort

Le reportage Marie-Claude Guay
Radio-Canada

L'homme d'affaires canadien Edgar Bronfman père, ancien président du groupe Seagram et du Congrès mondial juif, est mort samedi à 84 ans.

Selon la fondation Samuel Bronfman, le milliardaire est mort entouré de ses proches, dans sa résidence de New York.

Né à Montréal, Edgar Bronfman a fait sa fortune en prenant la tête en 1971 de l'entreprise Seagram, achetée une quarantaine d'années plus tôt par son père Samuel et à l'époque la plus grande entreprise de distillerie au monde. Sous la gouverne d'Edgar, Seagram a mené de nombreuses acquisitions au fil des ans et a diversifié ses activités, avant d'être confiée à Edgar Bronfman fils en 1994. Seagram fut finalement rachetée par Vivendi Universal en 2000.

Edgar Bronfman a également été à la tête du Congrès juif mondial pendant plus de 25 ans. « Il était le premier de son genre, un géant du monde des affaires qui était entièrement dévoué à encourager et faire avancer le peuple juif », selon Dana Raucher, directrice de la fondation Samuel Bronfman.

En 1999, Bill Clinton a remis à Edgar Bronfman la Médaille présidentielle de la liberté, le plus grand honneur civil aux États-Unis. Il a été récompensé pour sa lutte en faveur des droits des Juifs à travers le monde.

Il s'est notamment rendu à Moscou en 1985 pour soulever cette question auprès des dirigeants soviétiques et faciliter l'émigration des Juifs.

Le Congrès mondial juif avait également participé aux efforts pour contraindre les banques suisses à restituer plus d'un milliard de dollars aux familles des victimes de l'Holocauste. Edgar Bronfman a également mené une campagne pour retracer les criminels nazis qui se cachaient un peu partout dans le monde.

Il a aussi été élevé au rang de Chevalier de la Légion d'honneur en France.

Edgar Bronfman laisse dans le deuil sa femme Jan Aronson, ses sept enfants, son frère Charles Bronfman et sa sœur Phyllis Lambert.

Avec les informations de La Presse canadienne, et Reuters

Économie