•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Visite d'un entrepôt rempli de pianos abandonnés

Le triste sort de la ville de Gagnon : de la fermeture à la démolition

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

C'est une époque que les moins de 30 ans ne peuvent connaître. Une période où le centre de divertissement dans une maison était tout simplement le piano. Elle est depuis longtemps révolue, cette époque où dans presque chaque foyer quelqu'un pouvait faire résonner les octaves et chanter la compagnie, si bien que de plus en plus de ces pianos sont maintenant abandonnés.

Des déménageurs ont constaté cette tendance il y a déjà plus de dix ans. Ne pouvant se résoudre à les envoyer aux rebuts, ils ont fondé un sanctuaire bien particulier où de vieux pianos attendent d'être adoptés.

Émilie Dubreuil a visité un entrepôt de Montréal-Ouest plein de vieux pianos abandonnés, qui n'attendent qu'une nouvelle vie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !