•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attaque d’ours polaire à Churchill : une Québécoise doit payer cher son transport médical

Erin Greene montre une cicatrice laissée par l’ours polaire après l’attaque survenue à Churchill.

Photo : Darren Bernhardt/CBC

Radio-Canada
Mis à jour le 

Une Québécoise attaquée par un ours polaire à Churchill le 1er novembre doit payer plusieurs milliers de dollars pour son transport médical.

Erin Greene, qui souffrait de trois artères coupées et d'un déchirement du cuir chevelu, a été transportée par voie aérienne au Centre des sciences de la santé de Winnipeg.

Elle s'attend à recevoir une facture de près de 10 000 $ pour ce déplacement, car le régime d'assurance-maladie du Manitoba ne couvre ce trajet que pour les résidents de la province.

Le programme d'évacuation aéromédicale du Québec, qui assume normalement les coûts pour un transport interétablissement, ne s'applique pas à l'extérieur de la province.

« Je n'ai pas pensé qu'au Canada, il faut une assurance en plus de la carte maladie », commente la résidente de Montréal. « Maintenant, je pense que c'est peut-être une bonne idée d'avoir une assurance privée. »

C'est tout simplement un miracle que je suis encore ici après qu'un ours m'ait tenu entre ses dents.

Erin Greene, victime d'une attaque d'ours polaire

La femme de 30 ans rentrait d'une fête d'Halloween avec des amis lorsqu'elle a été agressée par l'ours.

Elle a été sauvée par un voisin qui a frappé l'animal à coups de pelle.

L'ours s'est ensuite retourné contre l'homme de 69 ans et lui a infligé plusieurs lacérations.

Il a fallu qu'un conducteur rentre dans l'animal avec son véhicule pour le faire fuir.

Une collecte de fonds est organisée jeudi soir à la salle de spectacle Pyramid Cabaret en soutien à Erin Greene et à son sauveur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Animaux