•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le député Mike Allen plaide coupable au Minnesota

Le député provincial albertain Mike Allen apparait ici dans une photo prise par le bureau du shérif de St. Paul, au Minnesota, en juillet 2013.

Le député provincial albertain Mike Allen apparait ici dans une photo prise par le bureau du shérif de St. Paul, au Minnesota, en juillet 2013.

Photo : Gracieuseté du bureau du shérif de St. Paul

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le député albertain Mike Allen a annoncé par voie de communiqué mercredi qu'il a plaidé coupable à une accusation de méfait aux États-Unis et payé l'amende ordonnée par la cour.

M. Allen précise que le juge a amendé l'accusation initiale qui pesait contre lui après son arrestation en juillet alors qu'il représentait le gouvernement provincial à Saint-Paul au Minnesota.

Initialement accusé d'avoir sollicité des services de prostitution, le député de Fort McMurray-Wood Buffalo a offert de plaider coupable à une accusation réduite de méfait.

Dans son communiqué, il explique que le juge a accepté l'offre et lui a imposé une amende de 500 $, en plus des frais juridiques et de l'engagement à respecter la loi. « Je me suis conformé aux obligations financières ordonnées par la cour », souligne-t-il.

Mike Allen ajoute que l'affaire est maintenant derrière lui et qu'il ne fera pas d'autre commentaire à ce sujet. Il réitère qu'il accepte l'entière responsabilité de sa conduite et de l'embarras qu'il a causé. Du même souffle, il ajoute qu'il entend poursuivre son travail pour défendre les intérêts de sa communauté.

Sollicitation de « prostituées »

Des documents déposés en cour allèguent qu'en juillet 2013, le député a téléphoné à un numéro annoncé en ligne pendant son séjour à Saint-Paul, au Minnesota. Il aurait alors accepté de payer 200 $ pour des relations sexuelles avec deux femmes et a plutôt rencontré un policier infiltré. Il est également avancé qu'il venait de déposer de l'argent sur un comptoir et commençait à se dévêtir lorsque d'autres policiers sont arrivés sur les lieux pour l'arrêter.

Arrêté et accusé, M. Allen a démissionné du caucus progressiste-conservateur qui est au pouvoir en Alberta. Il siège maintenant comme indépendant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !