•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les villes ontariennes subiront elles aussi une hausse de leur facture d'électricité

Le Centre Mary Pitt, à Ottawa.

Radio-Canada

Tout comme leurs résidents, les municipalités ontariennes devront composer avec l'augmentation proposée de la province de 33 % des tarifs d'électricité sur cinq ans.

Les Villes devront payer davantage pour chauffer et éclairer leurs installations. Cette hausse s'ajoutera aux coûts croissants pour la réfection des rues et des infrastructures, pour les salaires des employés, de même que la sécurité publique, entre autres.

À la Ville d'Ottawa, la facture d'électricité en 2014 est évaluée à 40 millions de dollars, soit moins de 2 % des dépenses totales de la Municipalité. Il est vrai que celle-ci chauffe ses édifices principalement au gaz naturel et non à l'électricité.

Tout de même, le maire Jim Watson ne peut exclure une hausse de certains frais à plus long terme.

« Certainement pas en 2014. On a adopté notre budget avec une augmentation de 1,9 %. [...] Mais c'est un défi pour le budget de 2015 », avance-t-il.

Hausse des frais des contribuables

Certaines Municipalités pourraient envisager d'augmenter l'impôt foncier, afin de compenser la hausse de leurs dépenses.

Le maire de Hawkesbury, René Berthiaume, admet qu'il faudrait éventuellement en arriver à cette conclusion, afin de réagir aux pressions importantes exercées sur les finances de la Ville.

« C'est un exemple parfait des coûts d'augmentation que le conseil doit subir dans ses budgets d'opération. [...] Ce n'est pas soutenable. De dire qu'on n'augmente pas les taxes... Tout augmente, toute municipalité doit payer des frais supplémentaires et ça devient insoutenable pour la Municipalité de maintenir ces services obligatoires, en n'augmentant pas les taxes », explique-t-il.

M. Berthiaume promet toutefois de trouver des moyens de réduire la consommation d'électricité des bâtiments municipaux, comme le demande la province, ce que Hawkesbury a déjà commencé à faire.

D'après les informations de Stéphane Leclerc.

Ontario

Affaires municipales