•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le transport ferroviaire reprendra mercredi à Lac-Mégantic

André Lapointe de Transport Canada et la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche

Geneviève Proulx

La mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche, a annoncé lundi que le trafic ferroviaire reprendra mercredi au centre-ville.

Une entente dans ce sens a été conclue vendredi entre la Ville, Transports Canada et le syndic de la Montreal, Maine & Atlantic (MMA) sur les clauses qui permettront au transport ferroviaire de reprendre. Ainsi, aucune matière dangereuse ne pourra circuler à bord des wagons sur le tronçon traversant Lac-Mégantic.

Aussi, l'exploitant devra remettre, au moins quatre heures avant son passage, la liste des matières se trouvant dans les convois et il devra assurer en tout temps la présence d'un ingénieur et d'un conducteur à bord du train.   

C'est une bonne nouvelle pour Lac-Mégantic. Abandonner le service ferroviaire, c'est l'annonce d'une crise économique. Cette reprise permettra aux entreprises du parc industriel de Lac-Mégantic de recevoir et d'expédier de la marchandise.

La mairesse Colette Roy-Laroche

Les entreprises Tafisa et Logibel seront les premières à utiliser le transport ferroviaire.

Un tronçon « sécuritaire »

Le nouveau chemin de fer de Lac-MéganticAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo : Marie-Laurence Delainey

Selon le directeur général régional pour le Québec de Transports Canada, André Lapointe, le tronçon de Lac-Mégantic est sécuritaire.

« En octobre, nous avons fait une inspection détaillée de l'état de ce tronçon. Deux avis et ordres ont été acheminés à la MMA selon lesquels l'entreprise avait des choses à régler, comme le nettoyage de certains rails et le dégagement de certaines lignes de vue. Aussi, à certains endroits, la vitesse du train ne devra pas dépasser 16 km/h (10 mi/h) à cause de l'état des rails. Je confirme que le service peut reprendre de manière sécuritaire », a déclaré M. Lapointe.

Le transporteur ferroviaire devra également enlever la rouille qui s'est accumulée sur les rails en six mois d'inutilisation. 

Par ailleurs, des vérifications des systèmes électriques ont été réalisées aux 39 passages à niveau qui en sont équipés, mais, bien que les systèmes soient fonctionnels, les trains devront quand même s'arrêter à chaque passage à niveau et les opérateurs devront s'assurer de leur bon fonctionnement jusqu'à ce que Transports Canada ait la certitude que les signaux sont fonctionnels et sécuritaires.

Les embranchements de la voie qui mènent au parc industriel de Lac-Mégantic sont la propriété de la Municipalité, qui s'est affairée à tout remettre en état. La Ville de Lac-Mégantic souhaite toujours qu'une voie de contournement soit bâtie afin de sortir le chemin de fer du centre-ville une fois pour toutes, mais il s'agit d'un projet d'une centaine de millions de dollars dont la réalisation n'est pas possible à court terme.

La mairesse a rappelé que la reprise du service ferroviaire au centre-ville de Lac-Mégantic pourrait perturber certains citoyens. « Nous les invitons à contacter les services psychosociaux s'ils en ressentent le besoin », a-t-elle dit. 

L'entente relative à la reprise du transport ferroviaire à Lac-Mégantic sera entérinée en conseil municipal lundi soir. 

Les trains n'ont pas sifflé à Lac-Mégantic depuis que le déraillement d'un train et l'explosion de wagons-citernes y ont fait 47 morts.

https://ici.radio-canada.ca/sujet/lac-megantic Consultez notre section spéciale.
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société