•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des jets d'eau de 200 km jaillissent d'une lune de Jupiter

La planète Jupiter et la lune Europe

Représentation de la planète Jupiter et de la lune Europe

Photo : Southwest Research Institut/Lorenz Roth

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des données transmises par le télescope spatial Hubble laissent à penser que des jets de vapeur d'eau de plus de 200 kilomètres de hauteur (environ deux fois plus élevée que l'atmosphère de la Terre) jaillissent par intermittence de la surface de la lune Europe de Jupiter.

Représentation de jets d'eau s'échappant d'Europe.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Représentation de jets d'eau s'échappant d'Europe.

Photo : NASA/ESA/K. Retherford/SWRI

Depuis plusieurs années, les scientifiques estiment qu'un vaste océan d'eau liquide se trouve sous la croûte glacée de cette lune, un milieu qui pourrait être propice à l'existence de vie.

L'astrophysicien Lorenz Roth et ses collègues du Southwest Research Institute pensent que ces panaches d'eau pourraient nous informer sur la composition des océans emprisonnés. En effet, si les jets s'alimentent dans une étendue d'eau cachée, ils pourraient transporter à la surface des éléments qui la composent.

Ainsi, des sondes placées en orbite autour de cette lune pourraient en analyser des échantillons, et peut-être y trouver de la matière organique et, qui sait, des preuves de l'existence d'organismes vivants extra-terrestres.

De futures missions robotisées pourraient aussi tenter de détecter des formes de vie directement dans les océans.

Détection de la présence des jetsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Détection de la présence des jets

Photo : ASA/ESA/L. Roth/SWRI/University of Cologne

Il faut d'abord confirmer la présence de ces jets. Si c'est le cas, l'astre rejoindrait le petit club des lunes connues pour abriter des panaches actifs tels que Triton de Neptune et Encelade de Saturne.

De précédentes observations réalisées par la mission Galileo de la NASA, qui a visité le système de Jupiter entre les années 1990 et 2000, suggèrent que le pôle Sud d'Europa est fissuré à la manière des rayures de tigre observées sur Encelade, qui crachent de l'eau.

La prochaine occasion d'observer ces jets interviendra en 2030, où la sonde européenne JUICE étudiera en continu l'atmosphère et la magnétosphère de Jupiter, ainsi que les interactions de ses lunes avec la géante gazeuse.

Le détail de cette étude est publié dans la revue Science.

Le saviez-vous?

Parmi les 63 lunes que Jupiter compte, 4 ont une taille comparable à celle des planètes telluriques Io, Europe, Ganymède et Callisto.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !