•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Windmill a dévoilé ses plans pour les propriétés de Domtar à Ottawa-Gatineau

Les installations actuelles achetées par Windmill.
Les installations actuelles achetées par Windmill.
Radio-Canada

Une consultation publique organisée mercredi soir au Musée canadien des civilisations a rassemblé des centaines de personnes. Les représentants de Windmill ont présenté aux participants les grandes lignes de leur projet situé sur les îles des Chaudières et Albert.

L'entreprise souhaite construire des maisons de ville, des tours de logement, des espaces commerciaux et communautaires sur le site d'une quinzaine d'hectares.

« J'ai eu une autre occasion de voir des ébauches du projet pour ce site. C'était superbe », affirme Daniel Legault, un entrepreneur de Gatineau.

Des représentants des Premières Nations sont venus assister à l'évènement. Ils affirment ne pas avoir été consultés au préalable et ils souhaitent pouvoir exprimer leur point de vue.

« C'est très important pour avoir la voie, la direction », précise Claudette Commanda du conseil de bande de Kitigan Zibi.

Les dirigeants de Windmill soutiennent qu'ils ont approché des groupes autochtones et ils comptent aménager un centre culturel qui leur est destiné dans le secteur.

Un potentiel unique

Le projet sera financé entièrement par le secteur privé, mais pour le moment on ne connaît pas les montants nécessaires pour la transformation du site.

Ces édifices-là sont vraiment magiques. Il y a un édifice avec lequel c'est dur de faire quelque chose, mais on regarde ce qu'on peut faire. Mais il y a plusieurs autres qui sont plus faciles [à réhabiliter] et ça, c'est notre phase un.

Jeff Weststeinde, le cofondateur de Windmill Development Group

La Chambre de commerce de Gatineau se réjouit qu'un tel projet puisse voir le jour, mais cela pourrait prendre 10 ans avant qu'il ne soit achevé.

Selon Windmill, la transaction avec Domtar pourrait se conclure seulement au cours du premier trimestre de 2015.

Domtar a acheté les anciennes usines E.B. Eddy à Ottawa et Gatineau en 1998. Elle a annoncé la fermeture définitive de l'usine d'Ottawa en 2005 avant celle de l'usine de Gatineau en 2007, en raison du déclin de la demande sur le marché. En 2012, les actifs hydroélectriques du site ont été vendus à Énergie Ottawa, une filiale d'Hydro Ottawa. Cette même année, la dernière machine à papier a été démantelée.

D'après un reportage de Michel-Denis Potvin.

Ottawa-Gatineau

Société