•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gastem : la riposte de Ristigouche-Sud-Est

Ristigouche Sud-Est poursuit sa bataille contre Gastem

Ristigouche-Sud-Est demande le rejet préliminaire de la poursuite de 1,5 million de dollars déposée contre elle par Gastem. La pétrolière estime que la Municipalité l'a empêché d'effectuer ses travaux de forage en adoptant une réglementation pour protéger ses sources d'eau potable.

Inspiré du règlement dit de Saint-Bonaventure, près de Drummondville, ce règlement fixe une distance séparatrice minimale de 2 km entre les forages et les sources d'eau potable.

Ristigouche-Sud-Est entend bien se défendre contre la pétrolière et a retenu les services de l'avocat Nérée Cormier de Carleton et de la firme en droits municipaux et de l'environnement qui représente actuellement la ville de Lac Mégantic contre l'entreprise ferroviaire MMA.

Le maire François Boulay souligne que pour affronter la pétrolière, la Municipalité devrait recourir à des gens compétents. « C'est dans la juste mesure des choses pour se défendre comme il faut. Il fallait aller chercher la bonne équipe », commente le maire. Il pense que ce dossier pourrait hanter longtemps la municipalité : « Gastem, c'est une chose, mais après ça continue. Gastem a tout vendu à Pétrolia puis Pétrolia peut être le prochain. »

François Boulay croit que Gastem aurait dû s'attaquer au règlement sur l'eau potable plutôt qu'à sa municipalité qui compte seulement 160 habitants.

Ce n'est pas l'avis du président de Gastem, Raymond Savoie qui soutient que le forage avorté lui a fait perdre de l'argent. « On a déposé une requête, explique-t-il, la défense a produit sa requête maintenant ça va aller devant le juge. On peut dire n'importe quoi dans une défense alors on va voir ce qui tient et ce qui ne tient pas le chemin. »

Entretemps, les environnementalistes de la Baie-des-Chaleurs exhortent les municipalités à adopter un règlement sur l'eau potable en guise d'appui à Ristigouche-Sud-Est.

La poursuite de Gastem contre la municipalité de Ristigouche-Sud-Est doit être entendue devant les tribunaux à la mi-février.

Est du Québec

Société