•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au tour des commerçants d'Ottawa de s'opposer à la hausse des tarifs d'électricité

Des magasins au marché By d'Ottawa.

Radio-Canada

Des regroupements de gens d'affaires de l'ensemble des quartiers d'Ottawa ont demandé, mercredi, un moratoire sur la hausse des tarifs d'électricité envisagée par le gouvernement ontarien.

Selon les représentants des 18 zones d'amélioration commerciale (ZAC), une augmentation de 33 % sur trois ans risque de ralentir la création d'emplois et le développement économique.

Dans une lettre, envoyée à la première ministre Kathleen Wynne et au bureau du ministre de l'Énergie et député d'Ottawa-Ouest-Nepean, Bob Chiarelli, ils demandent un moratoire, jusqu'à ce qu'on évalue correctement les répercussions de cette mesure sur les petites et moyennes entreprises.

Selon eux, les PME sont les principaux vecteurs de la création d'emploi et elles verront leurs revenus diminuer si les augmentations annoncées vont de l'avant.

Les commerçants estiment qu'ils devront absorber en partie cette hausse, sinon ils la refileront aux consommateurs.

De son côté, le ministre Chiarelli souligne que le gouvernement libéral a tout fait pour limiter les hausses prévues pour les prochaines années.

Samedi dernier, une centaine d'Ottaviens avaient manifesté contre la hausse des tarifs d'électricité devant les bureaux de Bob Chiarelli.

D'après les informations de Stéphane Leclerc.

Ottawa-Gatineau

Économie