•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Neil Young revient à la charge contre les sables bitumineux

Les précisions de Jessica L'Heureux
Radio-Canada

L'artiste canadien Neil Young reprend sa campagne contre les sables bitumineux de l'Alberta en annonçant quatre spectacles en soutien aux Autochtones inquiets des répercussions de l'industrie pétrolière dans leur région.

Les profits des concerts serviront à payer les frais juridiques des communautés autochtones dans leurs poursuites contre les gouvernements de l'Alberta et du Canada.

L'annonce de Neil Young intervient quelques jours seulement après le feu vert d'Ottawa au projet d'expansion de la mine Jackpine de Shell Canada au nord de Fort McMurray.

Le chef de la communauté Athabasca Chipewyan, Allan Adam, espère que les prestations de l'artiste canadien attireront l'attention du public sur leur cause.

Le porte-parole de Shell Canada, Dave Williams, a refusé de commenter les concerts de Neil Young qui sont prévus dans quatre villes canadiennes du 12 au 19 janvier 2014.

En septembre, l'artiste avait comparé Fort McMurray à Hiroshima après le bombardement américain à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il avait tenu ces propos controversés à Washington lors d'une conférence de presse pendant laquelle il avait pris position contre le projet de pipeline Keystone XL.

D'après un reportage de Jessica L'Heureux

Alberta

Musique