•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les policières d'Edmonton autorisées à porter le hijab

Prototype de hijab adapté au travail policier

La ville d'Edmonton annonce qu'elle autorisera ses policières musulmanes à porter le voile. Un accommodement bien raisonnable aux yeux de la population locale.

Photo : Service de police d'Edmonton

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les policières d'Edmonton seront désormais autorisées à porter le foulard islamique. Un prototype de hijab a été confectionné spécialement pour les forces de l'ordre par un tailleur de foulard islamique. 

Le foulard en question s'attache avec des agrafes et s'enlève facilement. Il n'obstrue pas non plus la vision périphérique.

Selon la police municipale, le changement apporté au règlement a reçu le soutien de la communauté musulmane d'Edmonton.

La police affirme évaluer toutes les demandes spéciales culturelles ou religieuses pour savoir si elles se soumettent aux critères d'accommodements raisonnables.

« Pour moi, c'est une autre manière de dire à une communauté, la communauté musulmane d'Edmonton, non, vous n'avez pas à être isolés, vous êtes une partie de nous », affirme le conseiller municipal Scott McKeen.

Aucune policière de confession musulmane à Edmonton n'aurait fait la demande de porter un foulard islamique, pour l'instant. La direction du service de police explique qu'elle veut simplement refléter la diversité culturelle de la capitale albertaine.

Avec les informations de Julie Plourde

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...