•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Internet fait des siennes à La Tuque

En 1979, l'incendie d'un train transportant des produits dangereux a forcé l'évacuation des résidents de Mississauga, en Ontario.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le réseau de télécommunication de la municipalité de La Tuque connaît des problèmes récurrents, ce qui cause des maux de tête aux citoyens et aux commerçants.

Le paiement par carte de crédit ou carte de débit fait partie des gestes du quotidien qui sont compromis par les déboires du réseau internet et téléphonique.

Jean-Claude Germain est propriétaire d'un dépanneur et d'un garage à La Tuque. « Les gens font le plein avant d'entrer et quand le plein et fait et que le système ne fonctionne pas », rapporte-t-il, « la méthode de paiement peut être assez compliquée... »

Son établissement a perdu plusieurs ventes en raison des problèmes de connexion. Le directeur de la succursale IGA La Tuque Daniel Lebordais chiffre les pertes de son établissement à environ 30 %.

La lenteur du système dérange aussi les gens de La Tuque. Certains utilisateurs qui paient pour un service internet haute vitesse sont déçus.

La Ville sensible à la situation

La piètre performance du réseau internet et de la téléphonie cellulaire sont des préoccupations importantes pour le maire de La Tuque. Normand Beaudoin reconnaît que « si vous n'avez pas internet, vous êtes à l'âge de pierre. Ça fait maintenant partie de la vie de tout le monde. »

La Ville de La Tuque est d'ailleurs en communication étroite avec la direction de Télébec, la compagnie qui assure le système de télécommunication dans le secteur.

La facture de ce système pourrait s'élever à 13 millions de dollars. La direction de Télébec est consciente de la problématique et assure qu'un premier pas sera bientôt fait à la suite d'une panne majeure qui a eu lieu récemment.

L'entreprise a annoncé que d'ici les trois prochains mois, des investissements seront faits pour améliorer la vitesse de téléchargement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !