•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

André Boisclair accepte l’offre de Québec

André Boisclair en conférence de presse dimanche

Radio-Canada

André Boisclair a accepté l'offre d'emploi du gouvernement du Québec pour présider le Comité d'examen de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois selon le ministre des Relations internationales, Jean-François Lisée.

À titre d'ancien ministre péquiste de l'Environnement, M. Boisclair a toutes les qualifications requises pour exercer ces fonctions, a déclaré l'actuel ministre de l'Environnement, Yves-François Blanchet.

M. Boisclair a dû quitter, fin septembre, ses fonctions de délégué général du Québec à New York pour se défendre en justice après que le député de la CAQ Jacques Duchesneau eut soulevé des questions sur les liens entre l'octroi d'une subvention, la consommation passée de cocaïne de M. Boisclair et les liens allégués d'un de ses amis avec le crime organisé.

L'ancien chef péquiste a finalement intenté une poursuite de 200 000 $ contre M. Duchesneau.

Deux mois après son départ de New Yok, André Boisclair n'a pas été réaffecté. L'opposition libérale a d'ailleurs interpellé à ce sujet le ministre Jean-François Lisée.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique