•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de colisée déménage à l'UQTR

Projet de colisée à Trois-Rivières

Projet de colisée à Trois-Rivières

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le maire de Trois-Rivières a tiré un trait sur le projet de colisée au Complexe sportif Alphonse-Desjardins (CSAD). Il mise plutôt sur un partenariat avec l'Université du Québec à Trois-Rivières pour la suite des choses.

Le maire Yves Lévesque affirme que le projet pourrait aller de l'avant rapidement en partenariat avec l'Université.

Le montage financier de l'UQTR par rapport à la construction et l'implication de la ville devrait être déposé la semaine prochaine.

Yves Lévesque a rencontré mardi matin le ministre régional Yves-François Blanchet pour s'assurer que le soutien financier de 26 millions de dollars de Québec soit toujours disponible si le projet change de site.

Selon le maire, le ministre a fait preuve d'ouverture face au fait que le nouveau colisée soit construit à l'UQTR plutôt qu'au CSAD.

La députée de Champlain Noëlla Champagne, qui a défendu bec et ongles le projet du CSAD dans les dernières années, pourrait se rallier au nouveau projet « s'il accommode toute la communauté. »

Déception au CSAD

Le nouveau colisée faisait initialement partie d'une phase 5 au CSAD, qui a développé le projet en partenariat avec la Commission scolaire du Chemin-du-Roy et la Ville de Trois-Rivières.

La semaine dernière, il est apparu que les commissaires sont de moins en moins intéressés à aller de l'avant avec le projet de colisée.

La direction du Complexe semble se résigner de plus en plus à tourner la page. Le directeur général Jean-François Picard rappelle cependant que le nouveau colisée était destiné à devenir le cœur du CSAD, étant la cinquième de neuf phases de développement du complexe.

Le président de la commission scolaire, Yves Lemire, affirme que le projet de l'UQTR devait ne pas aboutir, celui du CSAD sera toujours sur la table.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !