•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’eau du Saint-Laurent jusqu’à 100 km dans le Saguenay

Le reportage de Gilles Munger
Radio-Canada

Une étude réalisée par les chercheurs de l'Université du Québec à Rimouski confirme que l'eau du Saint-Laurent remonte étonnamment loin dans le fjord du Saguenay. Le phénomène explique pourquoi on y retrouve des espèces marines plus communes aux eaux salées du fleuve et du golfe.

En fait, l'eau salée du Saint-Laurent peut se rendre, selon le jeu des marées et des courants, jusqu'à la hauteur de Saint-Fulgence et La Baie, à 100 km de l'embouchure du Saguenay.

On savait déjà que l'été, l'eau circule par les couches intermédiaires du fjord. L'étude permet d'apprendre que l'hiver, le mécanisme change et la circulation se fait le long des abysses, parfois à plus de 250 mètres de profondeurs. Un phénomène qui favorise la faune et la flore du Saguenay.

Ces renouvellements-là, en fait, ça se trouve à être le poumon et les approvisionnements au garde-manger du fjord, donc, c'est super-important pour la santé des écosystèmes.

Mélanie Belzile, étudiant maîtrise UQAR
Morues franches, une espèce présente dans le SaguenayMorues franches, une espèce présente dans le Saguenay

En plus d'apporter la nourriture, ce ballet aquatique orchestré par les courants assure aussi le renouvellement de certaines espèces qui ne se reproduisent pas dans le Saguenay, comme la morue et le sébaste.

L'étude des courants marins vise également à mesurer les effets que les changements climatiques peuvent avoir sur eux et sur la rivière.

Saguenay–Lac-St-Jean

Environnement