•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lac-Mégantic : les analyses « de la dernière chance » pour l'identification

La porte-parole du Bureau du coroner Geneviève Guilbault et l'inspecteur de la Sûreté du Québec Michel Forget, à Lac-Mégantic, le 26 juillet 2013

La porte-parole du Bureau du coroner Geneviève Guilbault et l'inspecteur de la Sûreté du Québec Michel Forget

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Bureau du coroner espère être en mesure de confirmer d'ici la fin de l'année l'identité des huit disparus de la tragédie de Lac-Mégantic qui n'ont toujours pas été identifiés.

Depuis le début du processus d'identification, le Bureau du coroner s'est toujours montré réticent à discuter d'échéancier, mais il s'est engagé auprès des proches à fournir les résultats finaux « avant la fin de l'année 2013 », a affirmé la porte-parole de l'organisme, Geneviève Guilbault.

Il s'agit des « analyses de la dernière chance », a mentionné Mme Guilbault, puisque certains fragments ont été sérieusement altérés en raison de l'intensité de la chaleur qui se dégageait du convoi pétrolier qui a déraillé et explosé le 6 juillet, en plein coeur de la petite ville de 6000 habitants.

Des experts travaillent encore à l'identification des huit victimes présumées au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal, mais également dans deux autres laboratoires - l'un en Bosnie-Herzégovine et l'autre à Thunder Bay, en Ontario.

La dernière identification remonte au 29 août. Il s'agissait de la jeune Alyssa Charest Bégnoche, qui était âgée de quatre ans.

Jusqu'à présent, 39 des 47 victimes de la tragédie ont été formellement identifiées.

https://ici.radio-canada.ca/sujet/lac-megantic Consultez notre section spéciale.
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !